Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Brugnac

Brugnac

Le village s’élève sur les coteaux de la vallée du Tolzac. Au lieu-dit Pierrouteau, la découverte de sépultures témoigne d’une occupation des lieux dès l’époque préhistorique. Au lieu-dit Barureau est mis au jour un camp accompagné d’un tumulus abritant de nombreux squelettes. Celui-ci daterait du début du Moyen Âge. Brugnac jouit ainsi d’une importante histoire depuis l’Antiquité.

Dès l’époque médiévale, Brugnac présente des caractères défensifs. Plusieurs enceintes, une motte castrale ainsi que de nombreux souterrains attestent de cette volonté protectrice en ces temps de conflits.

La région est soumise, au cours des siècles, à de nombreuses attaques. Au XVIe siècle, les guerres de Religion sont certainement les plus dévastatrices. C’est d’ailleurs à cette période que beaucoup de documents concernant l’histoire de la commune sont détruits.

Nous savons cependant que Brugnac est à l’origine une baronnie qui devient plus tard un marquisat dirigé par la famille Belsunce de Castelmoron. Le domaine seigneurial devient ensuite commune à la Révolution. Celle-ci est d’ailleurs agrandie par l’annexion de la petite commune de Verdegas le 26 juillet 1826.

Brugnac offre un coin de nature favorable au repos des vacanciers qui peuvent également s’arrêter au « Chaudron Magique », une ferme pédagogique ouverte au public et proposant de multiples activités.


Commune

  • Superficie : 1474 hectares
  • Population : 167 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le grand Tolzat

  • Origine du nom et description du blason :

    Le patronyme de Brugnac est choisi en l’honneur d’un chef romain, Brugnacus , qui occupe sur ce site une vaste demeure, à l’époque gallo-romaine.


Informations pratiques

Mairie de Brugnac : 05.53.88.85.52

Office de tourisme Lot et Tolzac : lot-et-tolzac @le-lot-aux-portes-de-garonne.com

Site Internet de l’Office de tourisme : http://ot-lot-tolzac.blogspot.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jack Castets (2000). Le Lot-et-Garonne en zig et en zag, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Léo Drouyn “MS 288 t. 46 ; 289 t. 46 ; 289 t. 47 ; 290 t. 48 ; 291 t. 49”, in Archives municipales de Bordeaux (édité par), Notes archéologiques, RIS, BibTeX.

Société académique d’Agen (1886). Revue de l’Agenais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite