Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Brocas

Brocas

Brocas est une paroisse dont les origines remontent à l’Antiquité. Au fil des siècles, la commune s’est développée grâce à l’exploitation forestière, importante pour l’économie locale, puis à partir du XIXe siècle, autour de la forge.

Près des rives des étangs qui entourent Brocas, on a retrouvé des vestiges de l’époque gallo-romaine et notamment une grande mosaïque, découverte en 1840.

Les seigneurs de Brocas, une branche de la famille d’Albret, grande famille gasconne dont est issu Henri IV, s’installent à Brocas du XIIe siècle au XVe siècle.

Au XIXe siècle, l’essor de la commune résulte en grande partie de sa nouvelle activité : la forge. Jusqu’alors, Brocas est entourée d’une forêt de chênes-lièges, qui disparaît, avec toute l’activité d’exploitation forestière ancestrale, pour laisser place aux forges.

Cette nouvelle activité qui se développe apporte un essor considérable à Brocas. Pour cette raison, la commune prend le nom de Brocas-les-Forges.

Le 15 janvier 1843, une crue subite de l’Estrigon, rivière qui traverse Brocas, entraîne une inondation qui fait plusieurs morts et un disparu : le frère du maître des forges, porteur du salaire de ses ouvriers dont on n’a jamais retrouvé le corps. Après ce drame, une chanson populaire est inventée : la "chanson de la noyade de Brocas".

Les forges ont un regain d’activité dû à la guerre de 1870 car il faut forger toujours plus d’armes, mais elles s’arrêtent définitivement en 1889.

Les fonderies ne cessent leur activité que vers 1901-1902, elles sont alors transférées à Villenave-d’Ornon, en Gironde. Les ouvriers quittent Brocas et la commune revient à ses activités d’origine : l’exploitation forestière des pins alentours et l’élevage ovin.


Commune

  • Nom des habitants : Brocassais, Brocassaises
  • Superficie : 5347 hectares
  • Population : 717 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Estrigon

  • Origine du nom et description du blason :

    Comme de nombreuses communes des Landes, Brocas tient son nom de la végétation qui l’entourait autrefois puisqu’en gascon broc signifie « aubépine ».


Informations pratiques

Mairie de Brocas : 05.58.51.40.68

Office de tourisme de Brocas : 05.58.51.40.23


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte et Jean-Jacques Fénié (2006). Toponymie gasconne, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite