Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Bourgougnague

Bourgougnague

Dans le sillage des invasions barbares du IVe siècle, les Burgondes s’établissent sur le territoire et donnent leur nom à la commune.

De cette époque, des pièces de monnaie en argent, pouvant provenir d’un dépôt funéraire, sont découvertes à l’emplacement d’un chêne abattu. Au XVIe siècle, la commune prend le nom de Bourgouhagas ou Bourgouhnagas, puis enfin de Bourgougnague.

Sur le territoire communal, se trouvent deux anciens lavoirs. Le plus vieux se situe dans une propriété privée et le plus récent près des logements sociaux. Ce dernier est bâti avant la Seconde Guerre mondiale avec des pierres extraites d’une carrière située autrefois dans le village, comme toutes les maisons anciennes du bourg, ainsi que le clocher reconstruit au XIXe siècle.

Aujourd’hui, l’économie de la commune est centrée autour de l’agriculture et de l’artisanat.


Commune

  • Nom des habitants : Bourgougnaguais, Bourgougnaguaises
  • Superficie : 1173 hectares
  • Population : 233 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Dans le sillage des invasions barbares du IVe siècle apr. J.-C., des Germains et des Burgondes s’installent en ce lieu. La commune leur doit son nom qui est dérivé de la prononciation germanique Burgundiaca , signifiant "Domaine rural d’un chef barbare Burgonde".


Informations pratiques

Mairie de Bourgougnague : 05.53.94.16.50 / Office de tourisme de Miramont-de-Guyenne : 05.53.93.38.94


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, OPUS 38, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Françoise Cavaillé Bulletin municipal, RIS, BibTeX.

Georges Boulin Histoire de nos villages, Bourgougnague, village du Lauzunais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite