Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Bourdeilles

Bourdeilles

Première baronnie du Périgord conservant de nombreux témoignages architecturaux remarquables des époques passées, Bourdeilles possède une longue et prestigieuse histoire.

Si le terme « pagus burdillensis », apparu dans un texte dès l’an 670, fait de Bourdeilles l’un des sites de Dordogne dont la mention est la plus ancienne, son ancrage dans le passé remonte à des périodes encore plus lointaines. Le territoire de la commune abrite en effet des foyers de peuplement dès la Préhistoire, comme en témoignent les grottes aux parois gravées de figures d’aurochs.

Durant le Moyen Âge, Bourdeilles, qui contrôle l’un des itinéraires menant de Périgueux à Angoulême, dispose d’une situation stratégique de premier plan. Bénéficiant en outre du statut de première baronnie du Périgord, Bourdeilles se dote dès le XIIe siècle d’un château qui se révèle l’objet de nombreuses convoitises. Construit sur une falaise dominant la Dronne, l’édifice est pourvu de défenses castrales autour desquelles le village, particulièrement vivant et dynamique au Moyen Âge, se développe. Le château offre sa protection aux populations fuyant les nombreuses attaques durant la guerre de Cent Ans. Après plusieurs phases d’occupations anglaises, la forteresse est rendue à la France en 1377 par le Duc d’Anjou et Du Guesclin.

Les décennies suivantes constituent une période troublée durant laquelle Archambaud V et Archambaud VI font de Bourdeilles un repaire de brigands. Néanmoins au XVe siècle, la commune et son château retrouvent un climat apaisé. La famille de Bourdeilles se voit ainsi restituer le château, dont elle est dépossédée en 1283.

Aussi, la construction d’un château Renaissance réalisé afin d’honorer la venue de Catherine de Médicis, protectrice de Pierre de Bourdeilles, abbé de Brantôme, marque-il le XVIe siècle.

Par ailleurs, l’économie à Bourdeilles voit une nouvelle industrie se développer, lorsque Pierre de Bertin, seigneur de la ville, décide de mettre en place une manufacture de vers à soie. Malgré la plantation de nombreux mûriers, la récolte n’est guère encourageante et l’activité cesse bien vite.

À la Révolution, une trentaine d’habitants de la commune créent « la Société Populaire de Bourdeilles », qui veille à la bonne application des décrets révolutionnaires. Contrairement à bon nombre de ses voisines, la commune accueille ainsi favorablement la Révolution.

Aujourd’hui, la commune de Bourdeilles met en avant son riche patrimoine médiéval tels que ses deux châteaux et ses ruelles pittoresques. Un projet avec le Conseil régional prévoit d’en faire un site touristique majeur d’Aquitaine.

Galerie photo

p20090813_133623.jpg p20090813_133421.jpg p20090813_125938.jpg p20090813_125947.jpg Vue de Bourdeilles avec son château

Commune

  • Nom des habitants : Bourdeillais, Bourdeillaises
  • Superficie : 2185 hectares
  • Population : 777 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Dronne

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune de Bourdeilles doit son nom au germanique borda , qui signifie « métairie » en occitan, alors que l’ancien français borde désigne « une petite maison ou une ferme ».


Informations pratiques

Mairie de Bourdeilles : 05.53.03.73.13

Office de tourisme : 05.53.03.42.96

http://www.bourdeilles.com/

http://www.cc-brantomois.fr/communes.html


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Abbé Farnier Autour de l’abbaye de Ligueux, RIS, BibTeX.

(2004). D.A.H.P., RIS, BibTeX.

(2001). A.D.R.A.H.P., RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite