Accueil > Landes > Adour Chalosse > Bordères-et-Lamensans

Bordères-et-Lamensans

Non loin de son chef-lieu de canton Grenade-sur-l’Adour, la commune de Bordères-et-Lamensans est formée de deux bourgs autrefois distincts, et possède une riche histoire comme l’attestent les importantes découvertes archéologiques faites sur son territoire.

L’existence d’un castrum gallo-romain est étayée par des pointes de lances et des éperons trouvés au lieu-dit Bourbon. Mais c’est la mise au jour d’un trésor monétaire remontant au IVe siècle ainsi que des bijoux qui donnent ses lettres de noblesse à ce terrain archéologique.

Son histoire commence à s’écrire en 1141 avec la première mention d’un domaine seigneurial. Bordères et Lamensans forment alors deux paroisses distinctes. Ce n’est qu’en 1821 qu’elles fusionnent pour ne former qu’une seule commune. Son intérêt n’échappe pas aux grands de ce monde. En effet, en 1867-1868, l’impératrice Eugénie y fait construire l’église de Bordères.

Plus récemment, le dynamisme de la commune se perçoit dans la réalisation de projets innovants et dans des investissements importants propices à son développement. Sa population a augmenté de 18 % au cours des deux dernières décennies du XXe siècle, où le quart des habitants a moins de 20 ans.

Bordères-et-Lamensans présente de nombreux chemins pour la promenade et la randonnée, dans un paysage de plaine agrémenté de petits vallonnements et de bosquets.


Commune

  • Superficie : 1562 hectares
  • Population : 344 habitants

Informations pratiques

Mairie de Bordères-et-Lamensans : 05.58.45.90.27

http://www.cc-paysgrenadois.fr/

Office du tourisme : 05.58.45.45.98

http://www.tourismegrenadois.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Site de l’office du tourisme du Pays Grenadois, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie Fénié (2005). {Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour}, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite