Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Biron

Biron

La pittoresque commune de Biron se situe, dans le canton de Monpazier, et dans la vallée de la Lède, entre celles de la Dordogne et du Lot.

L’occupation du site est ancienne, comme l’atteste la découverte d’un statère, unité de poids et de monnaie utilisée dans l’Antiquité.

Biron fait partie, au Moyen Âge, des quatre baronnies du Périgord et subit de ce fait les assauts des Albigeois et l’occupation des Anglais. C’est principalement son château du XIIe siècle, lequel occupe une position stratégique, entre le Périgord et l’Agenais, qui fait la renommée de la commune.

Pendant la Révolution, le village est nommé Mont Rouge. En 1827, les communes de Notre-Dame-de-Biron, Bertis-de-Biron, Saint-Cernin-de-Biron, Saint-Michel-de-Biron et Vergt-de-Biron sont rattachées à Biron.

En 1991, la commune de Biron est inscrite dans une opération « Grand site national », dont l’objectif est une gestion durable du patrimoine liée au développement local.


Commune

  • Superficie : 1298 hectares
  • Population : 140 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Lède

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom de la commune de Biron n’est pas clairement élucidée. Il provient peut-être du nom d’une personne gauloise, Birus, ou d’une formation dialectale issue d’une chanson sur le maréchal Biron, écrit sous la forme de Biroun au XVIIe siècle. Viron correspond à l’ancien français qui signifie environ.


Informations pratiques

Tél. mairie : 05.53.63.06.23

Tél office de tourisme de Monpazier : 05.53.22.68.59

http://www.pays-de-bergerac.com/mairie/biron/index.asp


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite