Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Bias

Bias

Situé sur les rives du Lot, le village de Bias, commune rurale dynamique, conserve des symboles de son évolution comme son église à chœur roman, le château de Favols et la maison aux assiettes.

Au Moyen Âge, le village se développe ainsi autour de son église paroissiale dédiée à Notre-Dame. Cette paroisse est unie à celle de Saint-Nicolas de Pujols, et cela jusqu’au début du XVIe siècle. En effet, il semblerait que Saint-Nicolas de Pujols soit une annexe de Bias. Mais, en 1551, les deux paroisses sont indépendantes et possèdent chacune leur propre curé.

On trouve au XVIIe siècle deux confréries dans la paroisse, celle de Notre-Dame et celle dite de la Fête-Dieu ainsi qu’une école de filles. Cette école est tenue par trois sœurs de la Miséricorde. Ces sœurs font partie d’une communauté venant en aide aux femmes enceintes sans être mariées ainsi qu’à leurs enfants.

Bias est marqué au XXe siècle par la présence sur son territoire d’un camp militaire. Il sert dans un premier temps à des réfugiés espagnols en 1936, puis à enfermer des prisonniers de guerre après la Seconde Guerre mondiale. Plus tard, dans les années 1960, le camp de Bias fait partie des trois camps de réfugiés harkis, hommes engagés dans l’armée française durant la guerre d’Algérie. Ses bâtiments sont détruits en 1989 et remplacés par des logements.

Commune autonome détachée de Villeuneuve-sur-Lot depuis 1935, Bias vit de nos jours principalement de ses cultures maraîchères et fruitières, ainsi que de sa vigne.


Commune

  • Nom des habitants : Biassais, Biassaises
  • Superficie : 1156 hectares
  • Population : 3221 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    le Lot

  • Origine du nom et description du blason :

    La ville de Bias est constituée d’une partie de la commune de Villeneuve-sur-Lot, en 1935. Ce lieu-dit est déjà connu en 1264 sous le nom de Bias .


Informations pratiques

Mairie de Bias : 05.53.70.93.48

Office de Tourisme de Villeneuve-sur-Lot : 05.53.36.17.30


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chanoine Durengues, Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite