Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Hautefort > Bertran de Born

Bertran de Born

Seigneur de Hautefort au XIIe siècle, Bertran de Born est aussi l’un des plus célèbres troubadours occitans de la période médiévale.

Né en 1140, Bertran de Born partage le titre de seigneur de Hautefort avec son frère Constantin, selon les usages féodaux du Périgord. Sous sa férule, la seigneurie de Hautefort se rend indépendante et entre en concurrence avec la principauté territoriale. Afin de sauvegarder cette indépendance, Bertran de Born entre en conflit avec son frère, rangé du côté des Plantagenêt, suzerains du Limousin. Il devient alors l’unique seigneur de Hautefort.

Après avoir subi le siège de Richard Cœur de Lion, c’est Bertran de Born qui relève le château de Hautefort de ses ruines. Cependant, sa forteresse sera presque entièrement remplacée par le château neuf du XVIIe siècle.

Sa lutte pour l’indépendance se retrouve dans son œuvre poétique. À la fois violente et satirique, cette œuvre aborde pour une large part des sujets politiques.

Cité par Dante dans sa Divine Comédie , Bertran de Born est l’un des plus célèbres troubadours-guerriers du Périgord. L’une des rues principales de Hautefort porte son nom et une plaque commémorative honore sa mémoire.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1999). Dictionnaire biographique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite