Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Berbiguières

Berbiguières

Le village de Berbiguières est blotti au pied des remparts de son château. S’il est aujourd’hui un village paisible tourné vers le tourisme et l’agriculture, les troubles qu’a connu la région au cours des siècles ne l’ont pas épargné.

Il n’y a pas de vestiges prouvant l’occupation de Berbiguières aux époques préhistorique et gallo-romaine. Il semble que le site ne soit habité qu’à partir du XIIe siècle, lorsque la famille noble de Cladesh y construit une tour en bois pour surveiller la vallée de la Dordogne.

Cette tour est rapidement remplacée par un donjon en pierre, puis par un véritable château. Ce qui n’empêche pas Berbiguières d’être occupé par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans. Le seigneur de Berbiguières fait allégeance au roi de France peu de temps avant la fin de la guerre, et la ville est définitivement libérée en 1442. Le château continue de se développer et le seigneur fait venir des colons d’Auvergne et du Limousin afin de repeupler son domaine, déserté à cause de la guerre et de la peste.

En 1574, Françoise de Caumont, dame de Berbiguières, épouse François de Coustin, qui est de confession protestante. Son fils François prend sa succession et essaye d’imposer le protestantisme à ses sujets. Ainsi, en 1623, il détruit l’église paroissiale construite au XIIIe siècle.

Au début du XVIIIe siècle, le château est presque entièrement ravagé par un incendie. Cela marque la fin de la seigneurie des Coustin. L’ensemble du domaine est saisi en 1723. Le nouveau propriétaire fait rénover l’édifice et reconstruire une nouvelle église. À la Révolution, le château est vendu comme bien national.

Les rives de la Dordogne permettent le développement des activités nautiques.


Commune

  • Nom des habitants : Berbiguièrois, Berbiguièroises
  • Superficie : 553 hectares
  • Population : 177 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Dordogne

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Berbiguières provient du mot latin berbex , signifiant « brebis », donnant ainsi berbicarius , qui se traduit par « berger ». Cette racine latine donne plus tard berbiguièra en occitan, qui désigne une « bergerie ». C’est ainsi que l’on relève les noms de « Berbguerias » et « Berbegeras » en 1273, puis de « Berguiguieres » en 1280. Le nom définitif est trouvé dans des écrits du XVIe siècle avec « Berbiguieres ».


Informations pratiques

Mairie de Berbiguières : 05.53.30.33.50

Office de tourisme de Saint-Cyprien : 04.68.21.01.33

http://www.stcyprien-perigord.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite