Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Bellebat

Bellebat

Des découvertes archéologiques attestent d’une occupation du territoire de Bellebat dès la préhistoire. La paroisse a pu naître au VIIIe siècle ou au IXe siècle.

Au XIe siècle, elle est mentionnée dans les textes comme étant dédiée à Saint Christophe, très populaire au Moyen-Age. Après les épidémies de peste, notamment en 1348, la paroisse de Bellebat passe sous dépendance de l’abbaye de La Sauve-Majeure. Au fil des décennies, la commune de Bellebat est repeuplée par des familles originaires de l’Angoumois, du Périgord, du Poitou et de la Saintonge, « les gavaches ».

La commune abrite sur ses terres une espèce rare de chêne, dite à gui , arbre-culte des peuples gaulois, ainsi que quelques intéressants témoins de l’histoire régionale, à l’exemple de l’église Saint-Jacques, ou de la maison Georges.

Galerie photo

Lavoir de Bellebat (33) église de Bellebat (33) église et presbytère de Bellebat

Commune

  • Code postal : 33043
  • Nom des habitants : Bellebatais, Bellebataises
  • Superficie : 487 hectares
  • Population : 143 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    du latin bella vallis, “ belle vallée ”.


Informations pratiques

Mairie de Bellebat : 05-56-23-96-33.

Office du tourisme du canton de Targon : 05-56-23-63-69.

http://www.targon-tourisme.net


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bruno Bizot, Sylvie Faravel et Valérie Larock (1992). “Pour une histoire des paroisses de l’Entre-Deux-Mers”, in Éditions GAHMS et CLEM Périgueux (édité par), L’Entre-Deux-Mers à la recherche de son identité, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite