Accueil > Gironde > Arcachonnais > Belin-Béliet

Belin-Béliet

Commune boisée idéalement située au bord de la Leyre et sur le chemin de Compostelle, Belin-Béliet est depuis toujours traversée par de nombreux visiteurs.

Situé sur un axe nord-sud, le territoire de Belin-Béliet est, dès la Préhistoire, un lieu de passage continu de groupes humains, comme en témoignent les découvertes archéologiques.

Au Moyen Âge, la présence d’un château, d’importante notoriété à l’époque, est attestée à Belin. On dit même que c’est à cet endroit que vient au monde la future reine de France et d’Angleterre Aliénor d’Aquitaine. Quoiqu’il en soit, il est avéré que Belin-Béliet héberge plusieurs rois d’Angleterre durant les campagnes liées à la guerre de Cent ans. Henri III, notamment, y fait partir d’importantes lettres et y reçoit l’honneur des seigneurs landais le 22 août 1243. Le château, édifié sur un site surélevé encore baptisé "butte d’Aliénor", est progressivement démantelé après la Révolution.

Si Beliet appartient depuis toujours à la seigneurie de Belin, il n’en va pas de même pour sa paroisse : autrefois, Belin dépend ainsi du diocèse de Bazas, tandis que Béliet relève de celui de Bordeaux.

C’est la situation privilégiée de Belin-Béliet, à la fois au bord de la Leyre et sur le chemin de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, qui engendre le plus de mouvements successifs. En effet, pour les troupes d’Auguste, de Charlemagne, de Napoléon III et pour les pèlerins, le village constitue une étape essentielle vers l’Espagne toute proche. De nombreux marcheurs y font encore régulièrement halte.

À la fin du XIXe siècle, on sait que Belin-Béliet dispose d’importants élevages de moutons et de brebis et exploite également d’abondantes cultures de blé et de seigle, relayées par quantité de moulins. Cependant, la plantation des forêts de pins et l’arrivée du chemin de fer ont progressivement raison de ces activités agricoles, même si Belin-Béliet conserve un caractère fortement rural.

Niché au cœur de la forêt des Landes, Belin-Béliet est aujourd’hui un village au cadre privilégié qui propose de nombreuses activités liées au tourisme vert.


Commune

  • Code postal : 33042
  • Nom des habitants : Belin
  • Superficie : 15000 hectares
  • Population : 2757 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Ce nom vient peut-être du nom Belendi, tribu citée par Pline l’Ancien ou de Belenus, dieu celtique.


Informations pratiques

Mairie de B


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite