Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Belhade

Belhade

La commune de Belhade se trouve le long de la vallée de l’Eyre qui coule aux pieds du château de Rochefort. Les premières traces écrites sur la seigneurie de Belhade remontent à 1274. On dit d’ailleurs que Belhade est la première baronnie des Landes.

Ce site a déjà fait l’objet d’une occupation par les Romains. Un camp établi non loin de là permettait de surveiller les plateaux fertiles alentour et d’assurer les communications avec Lispothey, situé sur l’un des itinéraires d’Antonin.

Jusqu’à la fin du XVIIe siècle, le seigneur dirige la seigneurie et quelques autres paroisses voisines depuis le château de Rochefort. Avec la famille de Pontac, c’est-à-dire vers 1670, la baronnie est érigée en comté : son seigneur est alors conseiller du Roi et procureur général, ce qui donne une idée de l’importance que revêtait la commune à l’époque. En 1759, la famille Lavie hérite de la seigneurie et la conserve jusqu’à la Révolution.

Au XIXe siècle, on développe dans le bourg la fabrique de tissus, qui connaît un vif succès dans les années 1900.

Les richesses architecturales de Belhade, constituées par son église romane et son château médiéval, unique spécimen de ce type en Haute Lande, sont les témoins du passé de la commune.


Commune

  • Nom des habitants : Belhadais, Belhadaises
  • Superficie : 2855 hectares
  • Population : 132 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    On a cru pendant de nombreuses décennies que le village de Belhade devait son nom à la présence d’une belle fée, du gascon hade . Mais la réalité est plus triviale, puisqu’il semble bien que l’appellation vienne du gascon vath lada , qui signifie « large vallée ».


Informations pratiques

Mairie de Belhade : 05.58.08.20.72

Office du tourisme de Moustey : 05.58.07.70.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Rochefort-Lavie

    On raconte que Belhade est la première baronnie des Landes : elle remontrait au début du Moyen Age. Le seigneur règne sur Belhade et quelques autres (...)

    Landes - Belhade
  • Église Saint-Vincent de Belhade

    Construite au XIIe siècle, l’église romane Saint-Vincent de Belhade fait sans doute partie à l’époque de l’ensemble constitué par le château et sa motte (...)

    Landes - Belhade
  • Fontaine Sainte-Anne de Belhade

    À une centaine de mètres de l’église Saint-Vincent de Belhade se trouve la fontaine miraculeuse Sainte-Anne, restaurée en 1889.
    À l’époque où les (...)

    Landes - Belhade
  • Monument aux morts de Belhade

    Dans le département des Landes, les pertes humaines durant la Première Guerre mondiale sont très importantes. Les monuments aux morts édifiés dans (...)

    Landes - Belhade
  • Salle des fêtes de Belhade

    En 1926, on décide de construire à Belhade une salle des fêtes destinées à développer la sociabilité. Cette initiative n’est pas rare dans la région à (...)

    Landes - Belhade

Partager cette visite