Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Bédeille

Bédeille

Bédeille, implanté sur un plateau entre la vallée du Lées et celle du Louet, est un petit village autonome jusqu’au XVe siècle lorsqu’il est rattaché à la vicomté de Béarn.

Considérée comme une terre de franc alleu, la commune se gouverne pendant tout le haut Moyen Âge de manière totalement indépendante. En revanche, l’église est placée sous l’autorité du monastère de Saint-Pé qui en perçoit la dîme. Suite à un don du duc de Gascogne, Arnald Garcias, en 1101, la ville devient propriété des chanoines de Lescar.

Ce n’est qu’à partir de 1412 que le village se greffe à la seigneurie du vicomte du Béarn. En 1436, son fils, Gaston XII de Béarn, lui succède puis ses descendants légitimes deviennent à leur tour seigneurs. L’histoire raconte qu’un certain Jean de Béarn, seigneur et Baron de Gerderest, aurait conspiré avec les seigneurs de Coarraze et d’Andoins contre la vicomtesse du Béarn. Cette erreur lui coûte la vie en 1488, date à laquelle il est condamné à mort et décapité au château de Montaner.

Au XVIe siècle, le village dépend de la seigneurie de Gabriel de Gerderest, chevalier de l’Ordre du roi qui le vend par la suite au seigneur d’Idron, catholique. Lorsque la Réforme protestante s’impose dans la région ses revenus sont confisqués. Il meurt à Navarrenx en 1569 sans laisser d’héritier.

Dès lors, Henri d’Albret, premier du nom, déjà possesseur de nombreuses terres, s’institue « souverain de Bédeille ». C’est la première fois que le village est considéré comme une petite souveraineté. La justice y est rendue par quatre jurats tenant une cour appelée « cour souveraine de Bédeille », et le village possède son propre pilori. La tradition se perpétue au-delà de la Révolution. En 1790, le syndic en profite pour faire valoir la qualité de souveraineté de Bédeille afin de ne pas dépendre du canton de Montaner.


Commune

  • Superficie : 385 hectares
  • Population : 200 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Lées, le Louet

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village apparaît pour la première fois en 1101. À cette époque, il ne s’appelle pas Bédeille mais Avedelle. Ce nom vient du gascon avedelha qui signifie « sapinière », faisant sûrement référence aux conifères qui devaient exister dans les vallées du Lées et du Louet.


Informations pratiques

Mairie de Bédeille : 05.59.81.98.21

Office de tourisme du Pays du Morlaàs : 05.59.33.62.25

http://www.paysdemorlaas-tourisme.fr/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Barthélemy de Bédeille

    L’église paroissiale Saint-Barthélemy, édifiée au début du XXe siècle, possède un riche mobilier intérieur.
    L’église de Bédeille est construite en 1904 (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Bédeille
  • Henri d’Albret

    Henri d’Albret, aîné du nom, est considéré comme le premier souverain de Bédeille, privilège accordé par le roi Henri IV.
    Baron de Coarraze, de Miossens (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Bédeille
  • Monument aux morts de Bédeille

    Le monument aux morts de Bédeille se présente sous la forme d’un obélisque orné de symboles patriotiques et religieux.
    Le monument aux morts de (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Bédeille

Partager cette visite