Accueil > Lot-et-Garonne > Grandes Landes de Gascogne > Beauziac

Beauziac

La commune de Beauziac, qui existe telle que nous la connaissons depuis seulement le XIXe siècle, est sans doute occupée depuis le haut Moyen-Âge.

Le Tren et le Bouchet, réunis en 1837, forment l’actuelle commune de Beauziac. Cependant, au XIXe siècle, des sarcophages de pierre trapézoïdaux pouvant dater du haut Moyen-Âge sont découverts fortuitement dans le hameau du Tren.

Nous savons qu’en 1283 les deux paroisses sont vraisemblablement deux cures qui dépendent du diocèse de Bazas. En 1520, elles sont données au chapitre de la ville de Casteljaloux et en dépendent jusqu’à la Révolution. À cette époque, il existe à Beauziac un oratoire placé sous le vocable de saint Jean, confisqué et vendu par le pouvoir révolutionnaire le 31 janvier 1793. L’affiche de vente annonçait "Un lambeau de terre où il reste quelques vestiges d’une ancienne chapelle(...)".

Beauziac vit essentiellement de ses activités agricoles.


Commune

  • Nom des habitants : Beauziacais, Beauziacaises
  • Superficie : 1537 hectares
  • Population : 215 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Avance

  • Origine du nom et description du blason :

    Beauziac est mentionné pour la première fois en 1343 par une carte ancienne sous le nom de Bogoloum .


Informations pratiques

Mairie de Beauziac : 05.53.93.04.01

Office de Tourisme de Casteljaloux : 05.53.93.00.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

, Site de la ville de Casteljaloux et de sa communauté de communes, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite