Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Beauronne

Beauronne

La commune de Beauronne connait une histoire mouvementée durant tout le Moyen Âge, ce dont témoigne son église fortifiée. Plus tard, alors qu’elle vit des jours plus paisibles, elle développe un savoir-faire particulier en artisanat de poterie.

Bien que l’on suppose une occupation ancienne du site, aucune trace archéologique ne vient témoigner de l’occupation du site à des époques antérieures au Moyen Âge. C’est à cette période qu’apparaît pour la première fois le nom du village.

Beauronne devient alors une commanderie de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem. Ils s’agit d’une organisation catholique créée au milieu du XIe siècle, qui a pour mission la défense des lieux saints et l’hospitalité aux malades. La région est ensuite très touchée par les conflits opposant le royaume de France et le duché anglais d’Aquitaine. Beauronne n’échappe pas aux pillages, et à défaut de château fort, la population se réfugie dans son église, fortifiée à cet effet. Cette pratique est tout à fait caractéristique de la région.

Par ailleurs, le bourg est réputé pour le travail de la terre, et en particulier pour son artisanat de poterie. Au XIXe siècle, une centaine d’artisans sont encore en activité sur les quelque 800 habitants que compte alors le village. Les activités de l’agriculture constituent un second pôle d’activité pour la commune, en particulier le tabac, les fraises et le maïs.

Depuis quelques années, la commune tire parti de son environnement naturel en développant le tourisme vert. À cet effet, elle met en place différents types d’hébergement et d’activités.


Commune

  • Nom des habitants : Beauronnais, Beauronnaises
  • Superficie : 1923 hectares
  • Population : 312 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Beauronne

  • Origine du nom et description du blason :

    Au XIIe siècle, le village s’appelle « Beorona », du nom de la rivière près de laquelle il est établi. Au XIIIe siècle, le nom évolue en « Beurona », puis en « Beauronne » au XVIIIe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Beauronne : 05.53.80.00.61

Office de tourisme de Neuvic : 05.53.81.52.11


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Conseil général de la Dordogne, RIS, BibTeX.

Collectif “Neuvic-sur-l’Isle : les communes du canton”, RIS, BibTeX.

François Arbellot (1994). Origine des noms de lieux en Limousin et Périgord, RIS, BibTeX.

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Bascule de Beauronne

    La bascule de Beauronne est relativement récente. De réalisation très simple, elle répond aux attentes des particuliers qui viennent y peser diverses (...)

    Dordogne - Beauronne
  • Chêne tricentenaire, dit « Vendémiaire », de Beauronne

    Le chêne tricentenaire de Beauronne, nommé Vendémiaire par l’association Mathusalem, aurait vu le jour vers 1700. Son nom est un hommage à son "passé (...)

    Dordogne - Beauronne
  • Église fortifiée de Beauronne

    L’église fortifiée de Beauronne est un édifice roman que ses habitants ont modifié au fil du temps, afin de mieux se protéger contre les menaces (...)

    Dordogne - Beauronne
  • Maison de la Poterie de Beauronne

    La ville de Beauronne avait une intense activité de fabrication de tuiles d’argile qui se développe au XIXe siècle. Aujourd’hui, la maison de la (...)

    Dordogne - Beauronne
  • Monument aux morts de Beauronne

    Le monument aux morts de Beauronne est placé au centre du village. Il rend hommage à trente soldats tombés lors des principaux conflits du XXe (...)

    Dordogne - Beauronne

Partager cette visite