Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Bazens

Bazens

Le site de Bazens est occupé au moins depuis le Haut-Empire. Il prend place dans un réseau de cours d’eau particulièrement riche, en bordure des coteaux de Serres. Le bourg s’est développé autour de ces deux éléments.

Depuis la rive droite de la Garonne, Bazens domine deux affluent : la Masse, rivière poissonneuse la séparant de Clermont-Dessous, et un ruisseau la séparant de Saint-Salvy. Cette position géographique explique les motivations des Romains à s’installer à cet endroit. Au Moyen Âge, les évêques d’Agen, appréciant le site, y installent leur résidence et une église contiguë.

Les terres de Bazens sont mentionnées dans les textes pour la première fois en 1271. Il est précisé que Bazens appartient aux évêques d’Agen. Le site reste en leur possession jusqu’au XIXe siècle. Seulement, les terres ne sont plus réellement le lieu de villégiature préféré des évêques dès le début du XVIIe siècle.

En 1592, il semble que le maréchal de Matignon ait fait élever une enceinte afin de protéger la cité lors des guerres de Religion. Au XVIIIe siècle, le village s’étend à l’est et à l’ouest le long de la rue principale.


Commune

  • Nom des habitants : Bazenais, Bazenaises
  • Superficie : 1221 hectares
  • Population : 480 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Garonne, la Masse

  • Origine du nom et description du blason :

    Bazens tire son nom de Baso , un nom d’homme dont les origines demeurent mystérieuses.


Informations pratiques

Mairie de Bazens : 05.53.87.20.55

Office de tourisme d’Agen : 05.53.47.36.09

E-mail : otsi.agen@wanadoo.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Françoise et Serge Fleury (dir.) (1975). Tourisme en Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite