Région Aquitaine Vous êtes ici : Mon Aquitaine >

Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Bassussarry

Bassussarry

Située dans l’arrière-pays biarrot et jouxtant Arcangues, Bassussarry est un paisible village.

L’ancien nom de Bassussarry est Villenave en référence à Villefranque, village situé de l’autre côté de la Nive, les deux paroisses partageant le même patron, à savoir saint Barthélemy.

Définitivement appelé Bassussarry, le petit village semble se développer sans heurt au fil des siècles. Le seul fait historique rapporté se déroule en 1813 lors des affrontements entre les troupes anglaises du général Wellington et les troupes françaises du maréchal Soult. En effet, du 9 au 14 décembre, alors que Wellington est installé au château d’Arcangues, de violents combats ont lieu aux alentours et notamment à Bassussarry où Soult a érigé une redoute.

Autre fait marquant, en 1910, le pionnier de l’aviation française Louis Blériot fait aménager un terrain du village pour le transformer en aérodrome temporaire jusqu’à ce que lui et son équipe trouvent ailleurs l’emplacement idéal.

Axant son économie sur l’exploitation des carrières, les cultures (on trouvait surtout à cette époque du maïs, du froment, et des plantes fourragères) et l’élevage (bovins), Bassussarry connaît un pic démographique sans précédent dans le dernier tiers du XXe siècle. Bénéficiant comme toutes les communes de la Côte basque de l’intense essor du tourisme et de l’attrait de l’océan, le village multiplie par cinq le nombre de ses habitants entre les années 1960 et le début du XXIe siècle.

Bassussarry abrite le château d’Urdains qui est la dernière demeure du comte Garat, sénateur du Premier Empire.


Commune

  • Nom des habitants : Basusartars
  • Superficie : 651 hectares
  • Population : 2460 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Nive

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Bassussarry vient probablement du basque bassu qui signifie « marécage ». et de sarry qui signifie « entrée », donc « entrée des marécages ». Le nom « entrée des marécages » est le nom d’un ancien quartier qui se trouvait là avant la création de la commune proprement dite (l’« entrée de la forêt dense » est aussi une des traductions de Bassussarry). Cette « vallée » comprenait les territoires actuels des communes de Villefranque, Bidart et Bassussary. Villefranque et Bidart étaient des marécages et Bassussarry en était l’entrée. On fit cadeau à l’évêque de Bayonne de ces territoires, l’évéché fit assécher les terres et créer des villages. Bassussarry fut alors baptisé « villeunave ».


Informations pratiques

Mairie de Bassussarry : 05.59.43.07.96

www.bassussarry.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.

Jean Goyhenetche (1988). Histoire générale du Pays Basque, tome 1, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château d’Urdains

    Datant du début du XIXe siècle, le château d’Urdains est la dernière demeure du comte Garat, sénateur du Premier Empire.
    Natif de Bayonne, Dominique (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Bassussarry
  • Église Saint-Barthélemy

    L’église de Bassussarry est dédiée à saint Barthélemy, l’un des douze apôtres de Jésus-Christ.
    L’actuelle église est reconstruite à la fin du XIXe siècle (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Bassussarry
  • Fronton de Bassussarry

    Le fronton communal de Bassussarry est de type place libre. La pelote basque est le sport traditionnel du Pays Basque et dans chaque village se (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Bassussarry
  • Redoute de Mendibista

    À ce jour, vingt-cinq redoutes sont recensées dans le Pays Basque, dont la redoute de Mendibista à Bassussarry.
    Le Pays Basque voit s’affronter (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Bassussarry

Partager cette visite