Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Bassillac

Bassillac

Le village de Bassillac possède encore les vestiges d’une ancienne forteresse dédiée à sa défense qui témoigne d’époques mouvementées. Depuis le XXe siècle, c’est une commune dynamique qui a su développer des activités originales.

De nombreuses fouilles ont révélé la présence d’une occupation de Bassillac dès le Néolithique. Le site, bordé par l’Isle et l’Auvézère et entouré d’abris rocheux, est alors propice à l’installation humaine. L’occupation se poursuit à l’époque gallo-romaine.

Par la suite, Frotaire, évêque de Périgueux, décide au IXe siècle ou au Xe siècle d’y édifier l’une des cinq forteresses destinées à protéger la ville des Normands. Les vestiges du fort de Rupem Bassilhaco sont encore visibles aujourd’hui à la Roche de Goudaud. Plus tard, Bassillac n’est pas épargnée par les exactions commises pendant la guerre de Cent Ans ou les guerres de Religion, et le Livre noir du Consulat de Périgueux y mentionne plusieurs révoltes de Croquants.

Commune essentiellement rurale, Bassillac n’est desservie par une route qu’en 1834. D’autre part, une école y est construite en 1864, se substituant à l’enseignement délivré dans le presbytère. C’est une école mixte jusqu’à ce que l’Instruction Publique exige la séparation des deux sexes, en 1867. Enfin, son activité se diversifie au XXe siècle grâce à l’implantation d’un petit aérodrome accueillant l’aviation d’affaires et de loisirs.

Bassillac est une commune vivante qui organise chaque année le Salon de la bande dessinée, ainsi que des spectacles au centre socio-culturel l’Espace Daniel Bussière, des animations de randonnées à thèmes, une foire à la brocante et des vide-greniers, des floralies... La fête communale a lieu de premier week-end d’août.


Commune

  • Nom des habitants : Bassillacois, Bassillacoises
  • Superficie : 1900 hectares
  • Population : 1755 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    L’Isle, l’Auvézère

  • Origine du nom et description du blason :

    Bassillac est issu du nom propre Bassilius. Le nom de la commune n’apparaît qu’au XIIIe siècle sous la forme occitane Bassilhac, avant de devenir Bassillac.


Informations pratiques

Mairie de Bassillac : 05.53.54.42.01

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Jean Secret “Notes historiques sur la commune de Bassillac”, in Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite