Accueil > Gironde > Bordelais > Bassens

Bassens

Bassens s’étend sur la rive droite de la Garonne ce qui a favorisé son développement. Elle constitue l’un des cinq pôles del’avant-port autonome de Bordeaux.

Les restes de ce qui semble être un camp de plein air saisonnier, découverts au lieu-dit La Roque en 1877, permettent d’établir une occupation du territoire bassenais dès le Paléolithique.

Un autre site du Néolithique est identifié au lieu-dit Le Débarcadère. Cependant, seule la période gallo-romaine laisse des traces importantes d’occupation humaine comme les pièces de monnaie découvertes à Pomerol et Belloc.

La fin de la période mérovingienne, qui correspond certainement à la création de Bassens, est marquée au XIIe siècle par l’édification de l’église Saint-Pierre, dont demeurent les fondations et une clef de voûte portant les armes des Montferrand. Depuis son château Charles VII orchestre en 1453 la reddition de Bordeaux, qui marque la fin de la guerre de Cent Ans.

Bassens s’est réellement développée au XVIIIe siècle avec la viticulture. Les riches bourgeois s’y font bâtir des châteaux, y cultivent la vigne dans les palus et sur les coteaux. Mais, en 1853, Bassens est amputée d’une partie de ses terres pour fonder la commune de Carbon-Blanc.

Le bas de Bassens prend son essor à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, tout d’abord avec le passage de la ligne des chemins de fer Paris - Orléans, puis au cours de la Première Guerre mondiale avec la présence, dès 1917, de soldats américains qui aménagent l’avant-port de Bordeaux à Bassens. Depuis, les activités du port ont pris de l’ampleur occupant quatre kilomètres de la façade du fleuve.

Bassens jouit d’une position privilégiée sur le fleuve et conserve dans les terres de charmants châteaux édifiés au coeur d’anciens vignobles reconvertis en bâtiments culturels ou sociaux.

Galerie photo

Église Saint-Pierre de Bassens Mairie de Bassens Mairie de Bassens Salle des fêtes de Bassens Salle des fêtes de Bassens Monument aux morts de Bassens Vue sur la zone industrialo-portuaire, Bassens Capitainerie du Port, Zone portuaire de Bassens Zone portuaire de Bassens Mairie de Bassens

Commune

  • Code postal : 33032
  • Nom des habitants : Bassenais, Bassenaises
  • Superficie : 1027 hectares
  • Population : 6742 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    de Bassus, nom d’un riche propriétaire gallo-romain, ou de bassus, désignant la partie basse en bord de Garonne, ou « bassin » en raison de l’anse formée par le fleuve.

    le lion de couleur or, qui rappelle que l’Aquitaine fut anglaise, symbolise la région de Guyenne et Gascogne. La galère aux voiles or et pourpre évoque l’activité portuaire de la ville. La grappe de raisin de couleurs pourpre et sinople rappelle que la viticulture a été l’activité principale de Bassens. Le croissant de lune or sur fond azur situe Bassens sur la Garonne, dans le vaste coude formé par le fleuve.


Informations pratiques

Mairie de Bassens : 05 57 80 81 57, contact@ville-bassens.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.
Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite