Accueil > Landes > Adour Chalosse > Bascons

Bascons

Située au carrefour de la Gascogne, du Béarn et de l’Armagnac, la commune de Bascons affiche fièrement ses racines occitanes à travers une culture traditionnelle qu’elle maintient avec ferveur.

Connu dès la seconde moitié du VIIe siècle grâce à une chapelle fondée par saint Amand, Bascons devient le siège de la « Cour dels Sers », cour de justice de la vicomté de Marsan. Comme la plupart des villages d’Aquitaine, Bascons connaît l’occupation anglaise puis les ravages des guerres de Religion. L’église brûle alors et est reconstruite en 1569.

On trouve aujourd’hui deux églises à Bascons. Outre celle dédiée à saint Amand, l’église Notre-Dame-de-la-Course-Landaise qui jouxte le petit musée dédié à cette pratique sportive, est plus surprenante. Bien évidemment, les arènes ne sont pas loin et demeurent, avec le fronton de pelote basque, les lieux de loisirs où aiment se rencontrer, voire s’affronter, les jeunes de la commune.

Bascons affirme aujourd’hui son dynamisme dans sa faculté à animer tous ces lieux traditionnels et dans le maintien de son patrimoine culturel.

Galerie photo

Monuments aux morts de la course landaise à Bascons Petites arènes de Bascons Arènes Jean de Lahourtique à Bascons lavoir de Bascons Bascons Musée de la Course landaise de Bascons Bascons

Commune

  • Nom des habitants : Basconnais, Basconnaises
  • Superficie : 1872 hectares
  • Population : 867 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    On attribue l’origine du mot « Bascons » (du même nom en occitan) à l’établissement des Vascons ( Vascones ) en Aquitaine au VIe siècle. Mais selon certains chercheurs, le nom vient non des Vascones antiques mais des termes postérieurs « Bascons » ou « Basques », qui ont donné Basque et Gascon. Il s’agit selon cette hypothèse d’un nom ethnique tardif.


Informations pratiques

Mairie de Bascons : 05.58.44.00.31

http://www.bascons.fr

Office du tourisme : 05.58.45.45.98

http://www.tourismegrenadois.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Site officiel de la commune, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie Fénié (2005). {Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour}, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite