Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Église abbatiale > Bas-relief : le Massacre des Innocents de l’église abbatiale

Bas-relief : le Massacre des Innocents de l’église abbatiale

Dans l’église abbatiale de Brantôme, une série de six bas-reliefs en bois est conservée, dont l’un représente le Massacre des Innocents. Il jouxte un second tableau dont le sujet est le "don des reliques de saint Sicaire par Charlemagne".

Si le premier des deux tableaux présents dans le chœur concerne l’histoire locale, le second s’inscrit dans l’histoire universelle puisqu’il représente le massacre en lui-même.

Entouré d’un double cadre orné de feuillage doré, ce tableau semble dater XVIIe siècle, mais cette datation n’est pas certaine.

L’action des soldats y est directement confrontée à l’affolement des mères qui assistent impuissantes au meurtre de leurs nouveau-nés, massacre pendant lequel le roi Hérode n’apparaît pas.

Cette œuvre représente assez fidèlement la façon dont est traité le même sujet dans trois des oeuvres exposées dans la galerie des tapisseries du Vatican. Il semble donc que l’auteur ait fait une reproduction aussi exacte que possible d’une des dernières productions de Raphaël, d’une partie des cartons exécutés sur les ordres du pape Léon X pour servir de modèles aux tapisseries d’Arras qui sont exposées au Vatican.

Depuis le 30 novembre 1908, les deux bas-reliefs sont classés monuments historiques au titre objet.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1991). Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, t. CXVIII, RIS, BibTeX.


Partager cette visite