Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Église abbatiale > Bas-relief : Don des reliques par Charlemagne de l’église abbatiale

Bas-relief : Don des reliques par Charlemagne de l’église abbatiale

L’église abbatiale de Brantôme est dotée d’un double vocable. Il s’agit de saint Pierre d’une part et de saint Sicaire d’autre part, ce qui est moins courant. En effet, Charlemagne dépose lui-même les reliques de cet enfant victime de la volonté du roi Hérode à Brantôme. Un bas-relief en bois représente ce don de l’empereur à l’abbaye bénédictine.

Situés dans le chœur, deux tableaux ont pour sujet la mort de saint Sicaire.Il s’agit de bois gravés peints et dorés entourés d’un premier cadre, lui-même orné de feuillage doré et entouré d’un second cadre.

Ces œuvres semblent dater du début de la deuxième moitié du XVIIe siècle, cependant cette datation n’est pas confirmée.

Le premier de ces bas-reliefs représente le don des reliques par Charlemagne à l’abbaye de Brantôme. Les soldats qui accompagnent l’empereur sont vêtus à la mode du temps de l’auteur du tableau tandis que dans le second tableau les personnages sont habillés à l’antique. Sur la gauche du tableau, on peut distinguer les moines et l’église, tandis qu’à droite se trouvent Charlemagne et sa troupe. Au centre, on remarque les reliques vers lesquelles l’empereur et l’abbé se penchent d’un même geste.

Ce tableau illustre le culte très populaire dont saint Sicaire bénéficie à Brantôme ; il est d’ailleurs classé monument historique au titre d’objet depuis le 30 novembre 1908.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1991). Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, t. CXVIII, RIS, BibTeX.


Partager cette visite