Accueil > Gironde > Langonnais > Barsac

Barsac

La commune de Barsac, qui s’étend sur la rive gauche de la Garonne et de son affluent le Ciron, est depuis toujours un bourg important. Son vin porte le nom de la ville dans le monde entier : le territoire compte plusieurs châteaux prestigieux.

Proche de la voie qui vient de Bordeaux, Barsac voit s’établir une population dès l’époque gallo-romaine. Au Moyen Âge, la ville prend de l’ampleur. Elle est alors le siège d’une prévôté royale qui existe au moins depuis le XIIIe siècle. Très étendue au début, limitrophe de Langon, du comté d’Ornon et du Pays de Buch, cette prévôté ne regroupe plus, à la fin du XVIIIe siècle, que Barsac, Preignac, Bommes, Sauternes, Pujols et Cérons. Les prévôts, nommés par le roi, sont issus de grandes familles locales comme les Lande, les Budos, les d’Albret au XIVe siècle, ou de familles d’origine anglaise comme les Bowett. Au XVIe siècle, plusieurs membres de la famille de Sauvage sont prévôts puis, au XVIIe siècle, c’est le cardinal de Sourdis qui le devient. En 1708, la juridiction de la prévôté s’exerce en totalité sur la seule paroisse de Barsac et en justice haute sur les cinq autres paroisses citées plus haut.

Malgré son long et prestigieux passé, Barsac ne conserve aucun vestige médiéval. Les plus anciens bâtiments conservés, situés dans le secteur de l’église, datent du XVIe siècle. Autour du centre du pouvoir spirituel et temporel représenté par l’église et le tribunal prévôtal, plusieurs maisons nobles des XVIe et XVIIIe siècles sont construites. Le centre du bourg se déplace ensuite vers la mairie et la nouvelle halle construite en 1895. Près de l’axe reliant ces deux centres névralgiques de la ville s’articule en un plan quasi orthogonal le reste de l’agglomération. Au XVIIIe siècle, de nombreuses maisons sont bâties le long de l’axe Bordeaux-Toulouse. La plupart sont reconstruites au XIXe siècle.

Ce n’est qu’à partir du XVIIIe siècle que la vigne devient la principale culture de la paroisse. Ce passé viticole se poursuit aujourd’hui avec de très prestigieux châteaux.

Barsac est actuellement un des hauts lieux du vignoble bordelais. Il s’inscrit dans l’appellation Sauternes, et ses vins portent le nom de Sauternes ou Barsac.


Commune

  • Code postal : 33030
  • Nom des habitants : Barsacais, Barsacaises
  • Superficie : 1448 hectares
  • Population : 1948 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    du gaulois bar et sur, “ hauteur ” et “ en haut ”, lieu où était une villa.


Informations pratiques

Mairie de Barsac : 05 56 27 43 00

Point d’information touristique : Maison des Vins, 05 56 27 15 44


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite