Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Bardou

Bardou

En 1286, la commune est mentionnée pour la première fois sous l’appellation « Bardo ». Le château de Bardou contrôle au Moyen Âge le passage qui va de Beaumont à Issigeac, ce qui explique l’importance du site à l’époque.

Construit au XIVe siècle, le château de Bardou permet de fournir des indications sur l’histoire de la commune, rythmée par le passage de commerçants et voyageurs.

Au XVIIIe siècle, la paroisse de Bardou est dépendante de la bastide de Beaumont et abrite un repaire noble qui a haute justice sur les bourgs de Nojals, Naussanes et le Pic.

Bardou est l’une des plus petites communes de France, elle accueille une trentaine d’habitants, dont les activités sont grandement liées à l’environnement agricole.


Commune

  • Superficie : 476 hectares
  • Population : 33 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Bardou tient son nom d’une racine gauloise et pré-gauloise, bart , dont la signification est difficile à établir avec certitude. Elle signifierait « terre argileuse » ou « hauteur ». On a également supposé que son origine était liée à un nom de personne germanique : Bardulf.


Informations pratiques

Mairie de Bardou : Tél. / fax : 05.53.61.26.61, E-mail : mairie.bardou@wanadoo.fr, Heures d’ouverture de la mairie : Mardi après-midi de 13h30 à 17h30.

Office de Tourisme d’Issigeac : Tél : 05.53.58.79.62 / Fax : 05.53.58.79.62, e-mail : issigeac.tourisme@orange.fr

site Internet :

https://www.pays-bergerac-tourisme.com/

ou :

http://issigeac.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine, cyril
Sources

Christian Bourrier (1992). Issigeac et son canton, Histoire et toponymie, RIS, BibTeX.
Chantal Tanet, Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite