Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Bardos

Bardos

Situées à la frontière du Pays Basque et de la Gascogne, dans la province du Labourd, les terres de Bardos sont irriguées par deux affluents de l’Adour, la Joyeuse et la Bidouze, ainsi que par de nombreux ruisseaux qui ont permis le développement d’un paisible village.

Ses riches barthes, terres alluviales, attirent les populations dès l’Antiquité. Des outils en silex ont été retrouvés sur la butte de Miremont qui surplombe le village. Le nom de Bardos est mentionné dès 1072.

À compter de 1285, Bardos appartient à l’une des branches cadettes des seigneurs de Gramont. En 1320, Arnaud Guillaume III de Gramont est ainsi baron de Bardos. La commune reste entre les mains des Gramont jusqu’en 1605, date à laquelle la baronnie est achetée par Pierre de Suhigaray, capitaine du château de Guiche. En 1676, Bardos revient par alliance à la famille Salha qui en garde la seigneurie jusqu’à la Révolution.

En 1846, Bardos est un gros bourg de plus de 2000 âmes. Jusqu’au XIXe siècle, il prospère grâce à son savoir-faire en matière de taille des pierres précieuses. On y trouve également de nombreux tisserands et meuniers. L’agriculture est cependant sa principale source de revenus.

Aujourd’hui, Bardos vit toujours de son activité agricole, notamment de ses élevages de bovins, ovins, palmipèdes et volailles. Depuis la butte de Miremont, Bardos offre un remarquable panorama. Une plateforme établie autour du château d’eau, accessible par un escalier hélicoïdal, offre une vue imprenable tant sur le bassin de l’Adour, les Landes et la chaîne des Pyrénées.


Commune

  • Nom des habitants : Bardoztars
  • Superficie : 4523 hectares
  • Population : 1271 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune vient du roman régional ancien bard, bart signifiant « barthe », terre basse et argileuse des rives de fleuves. Son nom basque est Bardoze.

    Son blason est celui des Suhigaray, seigneurs de la Salle de Bardos : un ours passant devant un chêne d’argent (symbole d’harmonie, d’équilibre et de complémentarité entre l’animal et son environnement) et trois pals d’or. Les pals remplacent ici les piliers qui figuraient initialement sur les armes des Suhigaray.


Informations pratiques

Mairie de Bardos : 05.59.56.80.59

http://www.paysbasque-adour.com/FR/PAT/bardos.aspx


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marie-France Chauvirey Itinéraires en Pays Basque, RIS, BibTeX.

Danielle Albizu, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle toponymie basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite