Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Baleyssagues

Baleyssagues

Le village de Baleyssagues, situé sur les rives du Dropt, conserve de riches vestiges de son passé très ancien. On peut également y admirer le château de Lagrave et l’église du XIXe siècle.

Près du ruisseau du Dousset, on a ainsi découvert un ensemble de tuiles, d’enduits peints, de céramiques et de monnaies attestant l’existence sur le territoire communal d’une villa du Haut-Empire. En outre, dans les lieux-dits Lavagnac, à 300 mètres au nord-est du village, Bagnac et Mirathe, dans la vallée du Dropt, des tessons de céramique, des monnaies romaines et des sarcophages signalent des établissements de l’époque romaine et peut-être du haut Moyen Âge. Enfin, le tumulus de Lamothe, de 6 mètres de haut et de 120 mètres de circonférence, est une ancienne motte médiévale, à vocation défensive.

Sous l’Ancien Régime, la paroisse de Baleyssagues appartient à l’archiprêtre de Juilhac du diocèse de Bayas. En 1792, on lui annexe l’église de Sainte-Colombe. Puis, en 1809, Baleyssagues est érigé en succursale du canton de Duras.

L’économie de Baleyssagues repose actuellement sur la vigne, les prunes et les céréales. Aujourd’hui on peut d’ailleurs acheter certains produits comme les vins AOC (Côtes de Duras) et les pruneaux d’Agen, en vente directe à la ferme.


Commune

  • Nom des habitants : Baleyssaguais, Baleyssaguaises
  • Superficie : 818 hectares
  • Population : 176 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Dropt

  • Origine du nom et description du blason :

    Baleyssagues, vient de Ballaciaca , du latin Ballacius qui est un nom d’homme. Baley , dans le patois local, désigne un terrain tourmenté fait de collines rondes aux pentes abruptes formant des vallons en forme de sac, d’où Baley-sague, déformation de sac.


Informations pratiques

Mairie de Baleyssagues : 05.53.83.76.61

Office de tourisme du Pays de Duras : 05.53.93.71.18


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

René Blanc Clichés anecdotiques sur l’histoire de Baleyssagues, Sainte-Colombe-de-Duras, Esclottes, RIS, BibTeX.

Archives départementales de Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

(1915). Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, OPUS 38, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Ancien presbytère de Balleyssagues

    L’église de Baleyssagues conserve son ancien presbytère, qui est aujourd’hui en très bon état de conservation grâce à une récente rénovation.
    Le (...)

    Lot-et-Garonne - Baleyssagues
  • Château de Lagrave Béchade

    Baleyssagues, situé au coeur du vignoble de Duras, a conservé un très joli château du XVIIIe siècle.
    L’origine du château de Lagrave Béchade est liée (...)

    Lot-et-Garonne - Baleyssagues
  • École de Riquet

    Sous l’Ancien Régime, une école existe déjà au lieu-dit de Riquet à Baleyssagues. Elle accueille les enfants des paroisses voisines.
    Vers 1770, (...)

    Lot-et-Garonne - Baleyssagues
  • Eglise de Baleyssagues

    Une église ancienne datant de la dernière époque gothique, mais aujourd’hui ruinée, précède dans l’histoire l’actuelle église de Baleyssagues.
    Selon les (...)

    Lot-et-Garonne - Baleyssagues
  • Monument aux morts de Baleyssagues

    Le monument aux morts de Baleyssagues est construit au moment où, plus de 30 000 monuments aux morts sont édifiés en France entre 1918 et 1925, afin (...)

    Lot-et-Garonne - Baleyssagues

Partager cette visite