Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Bassillac > Église Saint-Étienne > Autel et retable de l’église Saint-Étienne

Autel et retable de l’église Saint-Étienne

L’autel de l’église Saint-Étienne de Bassillac est composé d’une table de pierre ornée de panneaux de bois polychrome. Il est rehaussé d’un retable illustrant des étapes de la vie de saint Jean-Baptiste.

L’église Saint-Étienne de Bassillac comporte trois autels, mais le plus intéressant se situe dans le chœur. Provenant de l’église de Chatérac et datant du XVIIe siècle, il est acheté par l’abbé Gironella. Cet autel entièrement composé de bois polychrome est complètement vermoulu au début du XXe siècle, le curé de la paroisse remplace donc sa table par une structure en pierre. Tous les éléments sculptés sont alors reportés sur la nouvelle base. Il se compose donc d’un socle en pierre sur lequel sont apposés trois panneaux de bois polychrome représentant Zacharie, Marie, Élisabeth, et Joseph. Le panneau central date de 1997.

La partie la plus intéressante est son retable d’origine, visible en partie haute. Il représente des scènes de la vie de saint Jean-Baptiste. Sur le panneau de gauche, on assiste à la Décollation : Salomé tenant dans un plateau la tête du saint. D’autre part, un centurion, le glaive encore levé, saisit de son autre main la chevelure du supplicié, tandis que le corps de ce dernier gît au sol. Le panneau de droite représente quant à lui le baptême du Christ par l’apôtre, dans les eaux du Jourdain. Enfin, au centre du retable, le Christ est figuré en berger, un agneau sur les épaules.

L’autel est fortement remanié au début du XXe siècle, le curé allant même jusqu’à en repeindre les divers éléments. Son retable présente cependant un grand intérêt pour l’histoire de l’art du XVIIe siècle.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Secret “Notes historiques sur la commune de Bassillac”, in Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.

Abbé Lavialle Notice sur Bassillac, RIS, BibTeX.


Partager cette visite