Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Aurions-Idernes

Aurions-Idernes

La commune d’Aurions-Idernes voit le jour en 1844. Elle réunit deux villages, qui furent de modestes seigneuries à l’époque médiévale.

Si les deux communes sont mentionnées dans les sources tardivement, la présence de casteras sur les deux sites indique une occupation humaine ancienne, peut-être même de l’époque gallo-romaine.

Malgré la faible démographie du village d’Idernes, constatée par le recensement de 1385 (seulement trois foyers) et l’absence d’église paroissiale, on signale la présence d’une seigneurie importante avec le château de Sarramone, qui a aujourd’hui disparu. À cette même époque, la seigneurie voisine d’Aurions, qui compte onze foyers, est partagée en deux fiefs, entre la vicomté de Béarn et le seigneur local.

Après la réunion de ces deux villages en 1844, la démographie connaît une hausse significative. Cela s’explique probablement par la fertilité de ces terres du Vic-Bilh, irriguées sur toute leur longueur orientale par le Larcis. Cette situation favorise bien sûr l’agriculture, mais surtout la culture du maïs et de la vigne.

Aujourd’hui, la viticulture demeure très présente à Aurions-Idernes, devenu un lieu important de production du madiran.


Commune

  • Nom des habitants : Aurionais, Aurionaises
  • Superficie : 632 hectares
  • Population : 117 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Larcis

  • Origine du nom et description du blason :

    Aurions-Idernes est formée depuis 1844 par deux communes du vallon du Larcis réunies. La première signalée en 1227, Aurions, renverrait au nom d’homme latin Aurius , indiquant ainsi le domaine d’Aurius. La seconde, recensée en 1385, Ydernes, Idernas, Idernes, relève d’une étymologie obscure en Béarn.


Informations pratiques

Mairie d’Aurions-Idernes : 05.59.04.04.29

Office de tourisme de Lembeye en Vic : 05.59.68.28.78

http://www.tourisme-vicbilh.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Demeure Sarramone Lafourcade

    Les terres fertiles et préservées de la commune d’Aurions-Idernes favorisent l’installation précoce d’une seigneurie sur le territoire de Sauveméa dès (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Aurions-Idernes
  • Église Saint-Pierre d’Aurions-Idernes

    Au creux du vallon du Larcis, l’église Saint-Pierre d’Aurions-Idernes a conservé d’intéréssants éléments d’architecture romane.
    L’édifice est donnée au (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Aurions-Idernes
  • Monument aux morts d’Aurions-Idernes

    Aux lendemains de la Grande Guerre, la majorité des communes françaises fait édifier un monument aux morts. C’est le cas d’Aurions-Idernes qui (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Aurions-Idernes

Partager cette visite