Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Auga

Auga

Le petit village d’Auga est situé sur la crête d’un coteau dominant le vallon de Luy-de-France, ce qui en fait un site stratégique. Cette situation géographique privilégiée a permis le développement du village à partir d’une motte castrale.

En 1085, il est fait mention du seigneur Auriol Centulle, chevalier du Béarn, à qui appartient ce village ainsi que Claraq, Igon et Baudreix. Le château d’Auga est installé au Moyen Âge sur une motte castrale, comme en témoigne un inventaire révolutionnaire. Il ne subsiste aujourd’hui de cet édifice que quelques blocs de maçonnerie.

En 1385, le village comprend 22 foyers mais en 1549 il n’y en a plus que 10. Magré sa modestie, Auga compte tout de même deux abbayes laïques, vassales de la vicomté du Béarn : l’abbaye Jussa, dite Laba, qui appartient au seigneur, et l’abbaye Sussa, dite Abescat, qui appartient à un abbé. Les abbayes laïques sont très répandues dans la région du Béarn ; on en compte environ 300. Elles sont souvent accolées à l’église, et désignent la demeure de l’abbé laïque. À Auga, les seigneurs ont appartenu à la famille Bordiu et ont pour titre Ruffebarons (les premiers après les barons).

Au XIXe siècle, l’abbaye Abescat est reconstruite et Etienne Balsan y vit de 1930 à 1945. Ce riche industriel fut l’amant de Coco Chanel et influença positivement sa carrière.


Commune

  • Superficie : 403 hectares
  • Population : 113 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Luy-de-France

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune d’Auga doit très probablement son nom au gascon augar qui signifie « terrain marécageux » et à l’expression u aougaa désignant « un terrain inculte, marécageux, humide, gorgé d’eau ». Cette étymologie est sûrement liée aux débordements du Luy-de-France. Au XIe siècle, le village est enregistré sous le nom d’Algar.


Informations pratiques

Mairie d’Auga : 05.59.04.58.87

http://www.cc-theze.fr/

Office de tourisme de Pau : 05.59.27.27.08

http://www.paysdugrandpau.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Abbaye laïque dite maison L’Abescat

    Au Moyen Âge, le village d’Auga comprend deux abbayes laïques : l’abbaye Jussa - ou du Dessous, dite Labat -, propriété d’un seigneur, et l’abbaye (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Auga
  • Croix de l’église Saint-Laurent

    Cette croix majestueuse se situe dans le cimetière communal d’Auga, accolé à l’église Saint-Laurent.
    Cette croix représente la Crucifixion de (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Auga
  • Eglise Saint-Laurent d’Auga

    La commune d’Auga possède une petite église de fondation romane, dédiée à saint Laurent.
    L’église d’Auga, qui date vraisemblablement du XIIe siècle, est (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Auga
  • Monument aux morts d’Auga

    Le monument aux morts d’Auga se présente sous la forme d’une plaque commémorative ornée de symboles patriotiques et religieux.
    L’édifice d’Auga se (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Auga
  • Vestiges du château d’Auga

    Le petit village d’Auga est situé sur la crête d’un coteau dominant le vallon de Luy-de-France, ce qui en fait un site stratégique. Cette situation (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Auga

Partager cette visite