Accueil > Landes > Adour Chalosse > Aubagnan

Aubagnan

La commune landaise d’Aubagnan est située dans le Tursan, et elle fait partie du canton d’Hagetmau. Aubagnan est réputé pour les riches découvertes archéologiques préhistoriques mais aussi gallo-romaines faites sur son territoire.

Le préhistorien Pierre Dubalen a mis en évidence des inscriptions ibériques sur les fragments d’une coupe en argent et sur un bandeau fixé sur une cotte de maille. On a également découvert des urnes, des armes et des bijoux dans un tumulus de 20 mètres de diamètre situé sur la lande de Mesplède. D’autres tumuli ont été mis au jour sur ce site.

Ce territoire situé sur la rive droite du Gabas connaît donc un peuplement ancien et le premier toponyme qui apparaît est celui d’Albaïac en 1070. En 1794, la commune s’appelle Aubaignan et ne prend le nom définitif d’Aubagnan qu’en 1801.

En 1457, Esteban de Serres est seigneur d’Aubagnan. Il construit un château autour duquel se développe le village. Plusieurs seigneurs s’y succèdent dont certains laissent leurs empreintes dans l’histoire de France comme Pierre de Castelnau, chambellan de Louis XI.

Actuellement, l’économie d’Aubagnan est fondée sur l’élevage, la culture céréalière et l’exploitation de la vigne sous l’appellation Tursan.


Commune

  • Nom des habitants : Aubagnanais, Aubagnanaises
  • Superficie : 340 hectares
  • Population : 245 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Gabas


Informations pratiques

Mairie d’Aubagnan : 05.58.79.12.61.

Office du tourisme : 05.58.79.38.26 :

http://www.tourisme-hagetmau.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes Méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule, Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite