Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Aste-Béon

Aste-Béon

Au cœur de la vallée d’Ossau, la commune d’Aste-Béon est formée du rassemblement des villages d’Aste et de Béon, distants de deux kilomètres l’un de l’autre. Les deux s’élèvent cependant sur un même cône de déjection de l’ancienne vallée glaciaire, l’un au pied d’un pic rocheux, l’autre au bord d’un étang.

En 1385, les deux villages comptent le même nombre d’oustaus, soit 18 et dépendent du baillage d’Ossau. Ils dépendent ensuite de la seigneurie de Jean-Joseph d’Augerot qui fait établir une forge , à la suite de la découverte de minerai de fer dans ses terres. L’arrêt de l’exploitation participe à l’exode rural au XIXe siècle, le sixième de la population émigre en Argentine.

La commune se situe sur la réserve naturelle des vautours et participe à un festival de théâtre appelé « Paroles en Ossau ».

Aujourd’hui, ce sont les deux villages qui sont mariés au sein de la commune d’Aste-Béon. Ils conservent d’anciennes maisons béarnaises typiques de la vallée d’Ossau.


Commune

  • Nom des habitants : Astois et Béonais, Astoises et Béonaises
  • Superficie : 1905 hectares
  • Population : 231 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le gave d’Ossau, le Lamay et l’Arrigast.

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune Aste provient du basque et signifie « pointe rocheuse », « le lieu où il y a une pointe rocheuse » ; celui de Béon désigne « un lac », « une source ».


Informations pratiques

Mairie d’Aste-Béon : 05 59 82 60 82

Maison de la Vallée d’Ossau : 05 59 05 31 41


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite