Accueil > Gironde > Libournais > Asques

Asques

Élevée sur une butte calcaire dominant les paluds marécageuses, la commune d’Asques est parvenue à développer une vie économique dynamique autour de la Dordogne dont l’apogée se situe du milieu du XVIIIe au milieu du XIXe siècle. Elle est d’ailleurs âprement disputée au cours de son histoire.

Asques est un village de Gironde dont le territoire est naturellement divisé en deux. Une partie de la commune : le bourg, domine la Dordogne du haut d’un plateau, tandis que l’autre partie est située en bordure de rivière dans une zone autrfois marécageuse. Cette dualité du territoire se retrouve également d’un point de vue administratif et politique dès le Moyen Âge. En effet, les terres sont alors partagées entre les seigneurs de Barès et l’Ordre de Malte dont dépendent la commanderie et la chapelle, alors que la paroisse est rattachée à Saint-Romain-de-Boursas. Cette situation comporte son lot de dissensions et débouche sur de fréquentes querelles qui ne prennent fin qu’avec la création de la paroisse d’Asques puis de la commune d’Asques à la Révolution.

Asques tire néanmoins parti de ce territoire singulier. A partir du XVIIe siècle, on entreprend d’assécher les marais et c’est alors toute l’économie du village qui se développe en même temps que la navigation fluviale. Le port assure l’échange des productions de l’arrière-pays et contribue à faire vivre de nombreux gabariers, artisans et commerçants ainsi que des pêcheurs : saumons, esturgeons, sont alors abondants dans la Dordogne.

La commune d’Asques connaît ensuite plusieurs épreuves successives : le développement du chemin de fer et de la route qui concurrencent la transport fluvial, la crise phylloxérique des années 1870, la Première Guerre mondiale. Ces revers nuisent évidemment à la prospérité du bourg, mais n’enrayent pas pour autant complètement son dynamisme.

Asques pratique aujourd’hui dans les paluds la culture du maïs et, sur les flancs du coteau, la vigne à l’origine d’un bordeau supérieur.

Inscrit à l’inventaire des sites pittoresques de la Gironde, Asques est aujourd’hui un bourg très vivant. Le site et sa vue panoramique sur la Dordogne ravissent les promeneurs et la rivière attire les plaisanciers. Le port d’Asques retrouve, l’été, autour du ponton flottant, un peu de l’animation du temps des gabares.


Commune

  • Code postal : 33016
  • Nom des habitants : Asquais, Asquaises
  • Superficie : 600 hectares
  • Population : 474 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune d’Asques provient soit du latin aqua, eau , soit du français asquette, abri dans la roche , soit d’un terme ligure.


Informations pratiques

Mairie d’Asques : 05.57.58.15.72

Office de tourisme de Fronsac : 05.57.84.86.86


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Christian Fournier (1995). Fronsac et le Fronsadais autrefois, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite