Accueil > Gironde > Bordelais > Artigues-près-Bordeaux

Artigues-près-Bordeaux

La chose est singulière : le nom de cette commune n’est définitivement institué qu’au XXe siècle. Au cours de ce dernier, Artigues-près-Bordeaux connaît une quasi complète urbanisation, après avoir vécu au rythme de la viticulture depuis le XVIe siècle.

Elles sont plutôt rares les communes à avoir adopté des noms différents durant leur histoire. C’est le cas de celle-ci. Du XIIIe siècle à la Révolution française, l’ancien village d’Artigues est officiellement nommé Saint-Seurin-d’Artigues, car la paroisse dont il dépend est placée sous le patronage de saint Seurin. Plus tard, on l’appelle aussi Artigues-Entre-Deux-Mers ou plus simplement Artigues. Une certaine confusion règne donc dans la région quant à son identité, ce qui entraîne par exemple des erreurs dans l’acheminement du courrier : nombre de lettres se retrouvent à Artigues-de-Cussac, près de Libourne, et inversement. Il faut attendre 1926 pour qu’un décret du ministère de l’Intérieur donne définitivement le nom d’Artigues-près-Bordeaux à la commune.

Défriché au cours du Moyen Âge, le territoire d’Artigues est la propriété de l’Eglise qui y établit des exploitations agricoles. Aux XVIe et XVIIe siècles, il est divisé en grands domaines viticoles que fondent des familles nobles. Ceux-ci passent entre les mains de bourgeois au cours du XIXe siècle, puis disparaissent pour la plupart quand le village devient peu à peu une ville. Le processus se conclut par l’intégration de la commune dans la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) au milieu des années 1960.

Artigues-près-Bordeaux est aujourd’hui une ville de 6 200 habitants, lesquels travaillent majoritairement dans le secteur tertiaire.


Commune

  • Code postal : 33013
  • Nom des habitants : Artiguais, Artiguaises
  • Superficie : 736 hectares
  • Population : 6142 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Du gascon artiguar, “ défricher ” ; en Aquitaine, à partir du XIe siècle, le nom d’Artigues ou de Lartigues est donné aux zones nouvellement défrichées.

    Le blason intègre trois phases du développement de la ville : l’église romane, construite au XIIe siècle, la chevalerie et la noblesse de l’époque, la couronne, renforçant cette évocation, et les grappes de raisin, qui rappellent la tradition viticole du territoire.


Informations pratiques

Mairie de Artigues-près-Bordeaux : 05 56 38 50 50.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacques Grocq (1996). Histoire et traditions d’Artigues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite