Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Aroue-Ithorots-Olhaïby

Aroue-Ithorots-Olhaïby

L’actuelle commune souletine d’Aroue-Ithorots-Olhaïby est la réunion de trois entités différentes dont l’origine remonte au Moyen Âge. Les villages qui la composent sont connus pour avoir été des pôles ecclésiastiques ou seigneuriaux d’influence régionale.

A l’instar de Domezain, Aroue constitue une déguerie, ou rassemblement de paroisses, dépendant de Barhoue. Les villages d’Ithorots et d’Olhaïby sont à l’époque sous la tutelle de Domezain.

Sur le plan politique, la première est connue pour la présence de son abbaye laïque et la seconde pour avoir eu des seigneurs potestats de la Soule, chargés de la fonction de juge pour la région. Le statut de potestat est à l’époque un titre honorifique, au même titre que celui de baron ou de chevalier.

En 1790, les trois communes font partie du canton de Domezain. À la dissolution de celui-ci, Ithorots et Olhaïby se réunissent au XIXe siècle.

C’est le 1er août 1973 qu’Aroue se réuni à Ithorots-Olhaïby pour former la commune agricole que l’on trouve aujourd’hui.


Commune

  • Nom des habitants : Arouetarrak
  • Superficie : 1785 hectares
  • Population : 230 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Lafaure

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom d’Aroue provient peut-être du terme arrugia signifiant "canal d’irrigation"


Informations pratiques

Mairie d’Aroue-Ithorots-Olhaiby : 05 59 65 91 34

Office de tourisme de Basse Navarre : 05 59 65 71 78


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Abbé Haristoy (1899). Les paroisses du Pays Basque à la Révolution, volume 2, RIS, BibTeX.

Jean-Louis Etchecopar-Etchart (1989). Histoire du Pays de Soule. Recueil de références, RIS, BibTeX.

Site Internet de l’INSEE, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite