Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Armillac

Armillac

Le village d’Armillac conserve un riche patrimoine archéologique, vestiges de son passé très ancien.

La paroisse d’Armillac est mentionnée pour la première fois dans les textes au XIVe siècle. Cependant, les premières traces de peuplement sur le territoire remontent à l’Antiquité. Des preuves d’habitat antique sont mises au jour en deux endroits de la commune. En effet, du mobilier céramique datant du Bronze final et de l’époque romaine est découvert. Par la suite, des débris de surface, tels que des tuiles, des briques, des tessons, des débris d’amphore signalent un site antique.

Sous l’Ancien Régime, Armillac est une cure de l’archiprêtre de Besaume puis de celui de Lauzun. Ce titre de curie est d’ailleurs conservé par les Constitutionnels en 1792. Puis, en 1803 la paroisse est érigée en succursale du canton de Lauzun.

Actuellement, l’économie d’Armillac repose sur la culture des céréales, des prunes ainsi que sur trois élevages de vaches laitières.


Commune

  • Nom des habitants : Armillacais, Armillacaises
  • Superficie : 777 hectares
  • Population : 141 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    On suppose que la commune doit son nom à un certain Armillius, riche propriétaire gallo-romain.


Informations pratiques

Mairie d’Armillac : 05.53.93.35.61 / Office de tourisme de Miramont-de-Guyenne : 05.53.93.38.94


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1915). Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, OPUS 38, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Notre-Dame d’Armillac

    Armillac conserve son intéressante église Notre-Dame d’Armillac présentant un aspect défensif du XVe siècle.
    L’église, placée sous le patronnage de la (...)

    Lot-et-Garonne - Armillac
  • Monument aux morts d’Armillac

    Comme la plupart des communes françaises, Armillac fait construire un monument aux morts aux lendemains de la Première Guerre mondiale.
    Les (...)

    Lot-et-Garonne - Armillac

Partager cette visite