Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Arhansus

Arhansus

Le village d’Arhansus grandit au XVe siècle, autour de son église paroissiale. Un patrimoine civique d’époque témoigne de cet essor. La situation géographique du village attire par ailleurs les touristes amateurs de randonnées.

Au XVe siècle, lors de la construction de son église paroissiale dédiée à Saint-Etienne, le bourg se développe autour de l’édifice. Un recensement, réalisé en 1551, montre en effet une constante évolution de la démographie qui perdure jusqu’à la Révolution française. C’est aussi au XVIe siècle que se construisent plusieurs maisons, dont certaines sont aujourd’hui inscrites aux Monuments Historiques.

Concernant l’histoire ancienne, une enceinte protohistorique à parapets de terre témoigne d’une occupation reculée de ce site placé entre Larceveau et Saint-Palais, au lieu-dit Gatseluzare.

Si la population est peu élevée, Arhansus reste un lieu de villégiature ouvert au tourisme vert. On y trouve également un col connu pour ses importants passages de palombes.


Commune

  • Superficie : 532 hectares
  • Population : 82 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Bidouze

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom d’Arhansus ou Arantsusi en basque et signifiant "où abonde le prunellier", replace le village dans son contexte géographique d’origine. Cependant, le sens de ce toponyme reste incertain et diffère selon les sources. Il pourrait également s’agir d’un dérivé de "haran" désignant une vallée, auquel est ajouté le mot médiéval "itsusi". Le patronyme signifierait alors "vallée vilaine".


Informations pratiques

Mairie d’Arhansus : 05.59.37.85.95

Office de tourisme de Basse Navarre : 05.59.65.71.78


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

G. Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, 64, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle toponymie basque, RIS, BibTeX.

Marie-France Chauvirey (2003). Itinéraires en Pays basque, RIS, BibTeX.

Collectif (1991). Ipar Euskal Herria, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Clocher de l’église Saint-Étienne

    Le clocher de l’église Saint-Etienne, à Arhansus, se distingue par le remploi de stèles discoïdales.
    Bâti en moellons, le clocher de cette église se (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Arhansus
  • Eglise Saint-Etienne

    Construite sur les hauteurs du village, l’église paroissiale d’Arhansus est d’époque médiévale. Elle est caractéristique de l’architecture rurale (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Arhansus
  • Stèle discoïdale du cimetière d’Arhansus

    Le cimetière d’Arhansus conserve, comme la plupart des cimetières basques, des stèles discoïdales. L’une d’elle présente une décoration d’une sobriété (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Arhansus
  • Tabernacle de l’église Saint-Étienne

    L’église Saint-Étienne d’Arhansus dispose d’un remarquable tabernacle, armoire destinée à conserver les hosties pour l’eucharistie.
    Le tabernacle est (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Arhansus
  • Vieux pont sur la Bidouze

    Ce vieux pont enjambant la Bidouze permet aux habitants d’Arhansus de gagner l’axe routier principal qui relie Saint-Palais à (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Arhansus

Partager cette visite