Accueil > Lot-et-Garonne > Grandes Landes de Gascogne > Argenton

Argenton

Des vestiges archéologiques remontant à l’Antiquité et au haut Moyen-Âge ont été découverts sur la commune d’Argenton, laissant penser que la région était alors prospère.

Quelques découvertes archéologiques anciennes évoquent un passé relativement florissant. Les fragments de verre et de céramique commune et sigillée mis au jour en 1890 appartenaient vraisemblablement à une villa du Haut-Empire romain. Ces grosses exploitations agricoles sont significatives de la richesse d’une région. La zone est également occupée au cours du haut Moyen-Âge, ainsi que le suggère la découverte en 1876 de deux crânes à l’emplacement d’une nécropole.

Au Moyen-Âge le village est une étape du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, comme en attestent des constructions appartenant à l’auberge dite des pèlerins de Saint-Loup. La grande dévotion locale pour ce saint explique l’appellation d’une auberge située sur la route des pieux pèlerins de Compostelle.

Au XVIIe siècle, Argenton est une seigneurie des Montalembert, une famille venue d’Angoumois au XIIIe siècle.

Aujourd’hui, l’activité de la commune est essentiellement agricole. Elle demeure attrayante notamment grâce à la fête patronale organisée au mois d’août et à la présence d’un lac de pêche, situé au bord de l’Avance.


Commune

  • Nom des habitants : Argentonnais, Argentonnaises
  • Superficie : 1214 hectares
  • Population : 268 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Avance

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune d’Argenton, appelée Argentem en 1289, tiendrait son nom du latin argentum , « argent ».


Informations pratiques

Mairie d’Argenton : 05.53.89.20.91

Office de Tourisme de Casteljaloux : 05.53.93.00.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Site Internet de la ville de Casteljaloux et de sa communauté de communes, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite