Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Argelouse

Argelouse

Le livre des hommages d’Aquitaine fait mention de la commune d’Argelouse pour la première fois en 1277, en indiquant que Gérard d’Armagnac devient le tuteur du fils du seigneur d’Albret, famille très puissante des Landes. Mais la commune est surtout connue pour l’exploitation des pins landais.

À la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, de nombreux scientifiques étudient le territoire des Landes, qui passe alors pour un désert semblable au Sahara ou aux steppes de Sibérie, afin de pouvoir exploiter aux mieux ses ressources.

Sous le Second Empire, des ingénieurs des Ponts et Chaussées, comme Henri Crouzet ou Jules Chambrelent, font planter des pins. Le paysage est alors considérablement modifié.

Les débouchés liés à l’exploitation forestière sont nombreux : poteaux de mines, traverses de chemins de fer, résine pour l’essence de térébenthine ou le goudron. Le bois a également servi à restaurer l’église Saint-André d’Argelouse en 1886.

La commune d’Argelouse est célèbre dans la région car c’est à cet endroit que François Mauriac situe son roman Thérèse Desqueyroux .


Commune

  • Nom des habitants : Argelousiens, Argelousiennes
  • Superficie : 2500 hectares
  • Population : 55 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Petite Leyre

  • Origine du nom et description du blason :

    Les communes landaises tiennent généralement leur nom de leur environnement. C’est le cas pour Argelouse, dont le nom vient de la nature argileuse de son sol.


Informations pratiques

Mairie d’Argelouse : 05.58.07.66.43

Office de tourisme de Brocas : 05.58.51.40.23


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte et Jean-Jacques Fénié (2006). Toponymie gasconne, RIS, BibTeX.

Philippe Soussieux (1990). Le Guide des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et Villages des Landes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-André d’Argelouse

    L’église Saint-André d’Argelouse, typique de l’art roman, est construite au XVe siècle. A cette époque, elle dépend de l’évêché de Bazas, actuellement (...)

    Landes - Argelouse
  • Plaque commémorative d’Argelouse

    La commune d’Argelouse ne possède pas de monument aux morts au sens strict du terme mais une plaque commémorative.
    À la suite de la Première Guerre (...)

    Landes - Argelouse

Partager cette visite