Accueil > Gironde > Arcachonnais > Arès

Arès

La commune d’Arès est marquée par l’empreinte de familles influentes.

Dès la période néolithique, on relève les signes d’une présence humaine sur le site d’Arès, qui se confirme durant les ères celtes et gallo-romaines. Au Moyen Âge, d’illustres familles de Guyenne, telles les Blanquefort, les Got ou encore les Durfort, se partagent le territoire et constituent la baronnie d’Arès.

C’est au XIXe siècle que la cité commence réellement à se développer, notamment grâce au port d’Arès par lequel transitent des vins et du bois. Ce dernier reste d’ailleurs le havre le plus important du bassin d’Arcachon durant des siècles.

Pourtant, Arès se trouve encore sous la coupe d’Andernos-les-Bains, pourtant moins peuplée. En 1847, Jean Templier, maire d’Andernos-les-Bains et meunier à Arès, obtient l’autorisation d’y construire une chapelle. Puis, en mai 1850, le conseil municipal, dirigé par Pierre Pauilhac, statue sur la séparation des deux sites. Votée à l’unanimité, cette résolution permet à l’Assemblée législative d’ériger Arès en commune autonome le 9 janvier 1851 ; c’est Pierre Pauilhac qui en devient le premier maire.

En dépit de ce renouveau politique, le devenir d’Arès reste très influencé par le bon vouloir de riches châtelains comme Léopold Javal, Paul Wallerstein. Fort heureusement, il coopèrent volontiers avec la nouvelle commune et participent activement à son essor dans les domaines forestier, agricole et industriel, auxquels s’ajoutent des activités traditionnelles comme l’ostréiculture et la pêche.

Arès est aujourd’hui une ville agréable dont la prospérité dépend largement de l’ostréiculture et du tourisme. Arès est également un important pôle santé pour le Nord bassin.


Commune

  • Code postal : 33011
  • Nom des habitants : Arésiens, Arésiennes
  • Superficie : 5849 hectares
  • Population : 5429 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    De nombreuses hypothèses ont été avancées sur l’origine de ce nom, parmi lesquelles celle constatant la similitude du nom avec le dieu grec Arès. Le nom Arès apparaît pour la première fois sur un document de 1506 émanant du seigneur Jean de Durfort.


Informations pratiques

Mairie d’Arès : 05.56.03.93.03

http://www.ville-ares.fr

Office de tourisme d’Arès : 05.56.60.18.07

http://www.ares-tourisme.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Pierre Bost, Louis Maurin, Jean-Michel Roddaz (1992). Les Racines de l’Aquitaine, vingt siècles d’histoire d’une région, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de la Torre (1990). Gironde, le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite