Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Arcangues

Arcangues

Situé dans la province du Labourd, Arcangues est considéré comme l’un des plus beaux villages basques avec son bourg pittoresque au sein de collines verdoyantes.

Si les origines exactes de la fondation d’Arcangues demeurent inconnues, les premiers seigneurs du lieu sont mentionnés au cours du XIIe siècle. L’histoire d’Arcangues est chaotique. Théâtre de violentes campagnes de pillage en 1438 et 1447 durant la guerre de Cent Ans opposant la France à l’Angleterre, puis durant la guerre de Trente Ans (1635-1665) opposant la France à l’Espagne, le village est entre-temps grandement touché par l’épidémie de peste qui gagne tout le Labourd au début du XVIe siècle.

On sait également qu’en 1794, en pleine année de Terreur, Arcangues et les communes limitrophes d’Arbonne et de Bassussary sont réunies en une seule et même entité du nom de Constante.

Enfin, Arcangues se retrouve au cœur d’affrontements brutaux qui se déroulent dans la région en 1813 et 1814 à la suite de l’offensive lancée par les Britanniques contre Napoléon Bonaparte. Le général Wellington, qui dirige les troupes alliées anglo-hispano-portugaises, s’installe même dans le château d’Arcangues durant plusieurs semaines et des combats meurtriers contre les troupes françaises du maréchal Soult ont alors lieu autour du village.

Bourg à vocation agricole, les activités économiques d’Arcangues sont essentiellement tournées vers les cultures (maïs) et l’élevage (volailles et chevaux).

Durant le XXe siècle, sa population ne cesse de croître, dans un premier temps parce que le village est une terre de refuge pour plusieurs familles espagnoles fuyant la guerre civile de 1936, puis parce que toute la côte basque connaît un essor démographique et immobilier à partir des années 1960. Entre 1962 et 1999, Arcangues double le nombre de ses habitants.

Arcangues est surtout célèbre pour être la patrie d’adoption du ténor basque Luis Mariano, enterré dans le cimetière du village.

Galerie photo

Mairie d'Arcangues Arcangues Cimetière d'Arcangues Cimetière d'Arcangues Arcangues Vierge céramique de Cazaux, Arcangues

Commune

  • Nom des habitants : Arrangoiztars
  • Superficie : 1747 hectares
  • Population : 3079 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Arrangoitze , nom basque d’Arcangues, découle d’ Arkhangoiz devenu Archangois qui peut se traduire par « le haut de la vallée ».


Informations pratiques

Mairie d’Arcangues : 05.59.43.05.50

http://www.arcangues.fr/

Office de tourisme d’Arcangues

Le Bourg 64200 ARCANGUES

officetourisme.arcangues@wanadoo.fr

05.59.43.08.55


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

www.pays-basque-tourisme.info, RIS, BibTeX.
Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.
Jean Goyhenetche (1988). Histoire générale du Pays Basque, tome 1, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite