Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Médard-d’Excideuil > Antoine Pouquet

Antoine Pouquet

Antoine Pouquet (1757-1833) fut notaire et maître de forges à haut fourneau à Angoisse.

Antoine Pouquet naît le 31 octobre 1757 au lieu-dit des Châtaignoux, dans la paroisse d’Angoisse, de sieur Léonard Pouquet, notaire royal, et de sa demoiselle Jeanne Beauregard.

Pourvu de l’office de notaire royal à la résidence de Saint-Orse, par lettres patentes de Louis XVI, du 5 septembre 1787, il prête serment en cette qualité devant le sénéchal de Périgueux le 12 novembre 1787. Il exerce ses fonctions pendant plusieurs années à la résidence d’Excideuil.

En 1793, lors de la vente des biens nationaux, Antoine Pouqet acquiert le château d’Esssendieras. Ayant pris place dès la fin de décembre 1793 parmi les membres du comité révolutionnaire du district d’Excideuil, il est élu à deux reprises président de ce comité. En 1795, il épouse à Excideuil Marguerite Gay et réside à Rouffiac, commune d’Angoisse, où naît sa fille aînée en 1797. Il est alors juge de paix du canton de Lanouaille.

En 1800, lorsque la garde nationale d’Excideuil est réorganisée, il est nommé troisième caporal de la colonne mobile de cette garde. En 1803, il se fait inscrire comme notaire à la résidence d’Angoisse sur le tableau des notaires de l’arrondissement de Nontron. En 1817, il apparaît dans un document, en tant que maître d’une forge à haut fourneau. Il décède à Essendieras le 18 mars 1833.

La famille d’Antoine Pouquet donna à la commune plusieurs maires.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite