Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Ancienne église Sainte-Marie

Ancienne église Sainte-Marie

Construite au XIIe siècle au cœur du quartier des consuls, l’église paroissiale Sainte-Marie a bénéficié d’une importante restauration environ deux siècles plus tard. L’édifice n’a plus de vocation religieuse depuis la Révolution.

Au Moyen Âge, l’église Sainte-Marie constitue le second pôle de l’urbanisme de Sarlat après l’enclos monastique. Les Consuls, qui représentent l’autorité municipale, dénoncent la vétusté

de leur église paroissiale, construite au XIIe siècle.

Après de longues années de tensions avec le pouvoir religieux, les Consuls obtiennent en 1365 l’accord de reconstruire l’église Sainte-Marie. L’édifice n’est achevé qu’en 1479, car les travaux sont interrompus par la reprise de la guerre de Cent Ans.

L’église rebâtie présente un chœur orienté et une nef unique se terminant par une façade percée d’une grande rose gothique, de deux chapelles latérales au sud et d’une tour-clocher.

À la Révolution, l’église est désaffectée et convertie en club puis en manufacture d’armes. À partir de 1815, elle est vendue en plusieurs parcelles. Le propriétaire du chœur détruit cette partie de l’édifice pour récupérer les pierres.

L’église Sainte-Marie, réhabilitée par Jean Nouvel, architecte de renommée internationale, abrite de nos jours un marché couvert.


Patrimoine


Informations pratiques

Marché ouvert tous les jours en été.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Luc Aubardier (1998). Sarlat, RIS, BibTeX.

Gilles Ray (1997). Visiter Sarlat et le Sarladais, RIS, BibTeX.

(2006). Sarlat, ville d’Art et d’Histoire, Le guide, RIS, BibTeX.


Partager cette visite