Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Jumilhac-le-Grand > Ancien prieuré grandmontain de La Faye

Ancien prieuré grandmontain de La Faye

Notre-Dame de la Faye, à Jumilhac-le-Grand, est un prieuré de l’ordre de Grandmont. De nomination royale, il est fondé au XIIe siècle par Étienne Cortez et ses fils.

Les moines choisissent souvent un lieu sauvage et défavorisé pour s’installer afin de contribuer à le valoriser. C’est le cas du prieuré de la Faye qui se situe à un emplacement très humide, au confluent du ruisseau des Feynières et de l’Isle.

La plupart des bâtiments claustraux originaux sont reconstruits sous Louis XIII, mais restent indatables. Il ne reste en effet presque rien de la fondation d’origine même si l’aile ouest et ses trois salles au rez-de-chaussée peuvent avoir conservé des éléments du prieuré médiéval, dont une tour.

Le bâtiment principal, qui date du Grand Siècle, est le logis prieur et se compose d’un corps de logis accosté d’une tour ronde du XIIIe siècle.

Par ailleurs, le logis est doté d’un intéressant décor intérieur. La demeure abrite effectivement une cheminée en granit moulurée datant semble-t-il du XVIIe siècle. Un escalier droit à l’extrémité ouest est également édifié. Les plafonds comportent des moulures et des boiseries sont placées à la base des murs dans le grand salon. D’autre part, à l’extérieur, sur les ailes donnant sur la cour, une série de corbeaux à mi-hauteur témoignent de la présence d’une galerie de cloître disparu. L’ensemble est recouvert de crépi. Enfin, l’ordre de Grandmont est définitivement supprimé en 1780. Un inventaire complet est établi en 1773. À la Révolution, comme tous les biens ecclésiastiques, ceux de la Faye sont déclarés biens nationaux et mis en vente en 1791.

L’église est saccagée en 1793 et entièrement démolie au XIXe siècle.


Patrimoine


Informations pratiques

Le prieuré ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre-Henri Ribault de Laugardière Monographie des villes et des cantons de Lanouaille et Jumilhac le Grand, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Pierre Ortega (1999). Jumilhac-le-Grand au fil du temps, RIS, BibTeX.

Pierre Ortega (2002). Une recherche de l’extrême : l’ordre de Grandmont : Le prieuré de la Faye à Jumilhac-le-Grand : Moines et abbayes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite