Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Ancien couvent Notre-Dame de Sarlat-la-Canéda

Ancien couvent Notre-Dame de Sarlat-la-Canéda

Situé place Salvador Allende, le couvent est bâti au cours du XVIIe siècle pour accueillir les religieuses de Notre-Dame. Ce bâtiment monumental perd sa vocation religieuse à la Révolution.

La Compagnie de Notre-Dame est créée au début du XVIIe siècle pour éduquer les jeunes filles dans la religion catholique et les détourner du protestantisme. Après avoir quitté la ville de Domme pour fuir une épidémie de peste en 1633, la Compagnie s’installe à Sarlat définitivement.

Le bâtiment où les religieuses s’installent est détruit en 1652, pendant la Fronde. Un nouveau couvent est bâti au même emplacement par la sœur de l’évêque François II de Salignac de la Mothe de Fénélon, qui en devient la supérieure.

Le couvent est monumental. Il se compose de deux corps de logis disposés perpendiculairement. Un nouveau pavillon destiné aux pensionnaires vient s’ajouter à l’ensemble en 1778.

Après la Révolution, le couvent est vendu comme bien national. Dès 1820, la gendarmerie s’y installe. Quelques années plus tard, la sous-préfecture quitte l’ancien présidial pour occuper l’ancien pavillon des pensionnaires. La gendarmerie et la sous-préfecture sont toujours, aujourd’hui, installés dans l’ancien couvent.

La partie abritant la gendarmerie est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1949. À l’intérieur, l’escalier monumental du XVIIIe siècle avec sa rampe à balustres est classé en 1981.


Patrimoine


Informations pratiques

Ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2006). Sarlat, ville d’Art et d’Histoire, Le guide, RIS, BibTeX.


Partager cette visite