Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Nontron > Ancien couvent des Cordeliers de Nontron

Ancien couvent des Cordeliers de Nontron

Établi à Nontron depuis 1267, l’ordre mendiant des Cordeliers (ordre des Frères mineurs de saint François) subsiste jusqu’à la Révolution.

Le couvent se montre assez actif au Moyen Âge mais il est ravagé par les Réformés en 1569. Il est restauré au XVIIe siècle et on y remarque en 1730, outre l’accueil des huit religieux, la voûte brisée et peinte de l’église, et la sculpture du grand autel.

Mais si le logement est vaste (réfectoire, cellules, cloître, dépendances), les revenus sont modiques et les Cordeliers recrutent peu.

En 1791 le maire de Nontron demande au directoire du département l’autorisation d’affecter l’église Saint-François (monument dont il reste le portail), le couvent (objet de convoitise), et les dépendances, à l’installation du corps municipal, du tribunal, du bureau de paix et de conciliation.

Les bâtiments sont largement remaniés au XIXe siècle pour y loger la sous-préfecture, le tribunal et la gendarmerie.


Patrimoine


Informations pratiques

Les bâtiments ne se visitent pas.

http://www.nontron.fr/index.php?page=patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre-Henry Ribault de Laugardière Monographie de la ville et du canton de Bussière-Badil, RIS, BibTeX.


Partager cette visite