Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > La Bastide Clairence > Ancien cimetière juif de La Bastide Clairence

Ancien cimetière juif de La Bastide Clairence

Situé à côté du cimetière chrétien, le cimetière juif de La Bastide Clairence est le témoin de l’importante colonie israélite séfarade réfugiée au début du XVIIe siècle dans une commune alors en déclin.

Menacés depuis le XVIe siècle par l’Inquisition portugaise et espagnole, nombre de juifs n’ont d’autre choix que de se convertir au catholicisme et de s’expatrier en d’autres lieux plus tolérants. C’est ainsi qu’une communauté juive séfarade arrive sur Bayonne avant de se disperser sur Peyrehorade, Bidache et La Bastide Clairence où un meilleur sort leur est réservé. Protégée par les ducs de Gramont, la communauté vit librement et acquiert un statut quasi autonome à la bastide.

Dès leur arrivée à la bastide, la communauté dispose de son propre cimetière, indépendant du cimetière chrétien. En échange de son accueil, elle doit fournir un apothicaire et un médecin. Au XVIIe siècle, on recense jusqu’à 80 familles juives. On les appelle la « Nation juive » ou encore les « Marchands portugais ». Ils contribuent activement au développement du commerce et de la finance de la ville.

À partir du milieu du XVIIIe siècle, le dynamisme de la bastide s’affaiblissant, le nombre de Baistidots israélites diminue. Seule une quinzaine de familles subsiste. La Révolution avec son cortège de nouvelles libertés sonne le glas de leur présence à la bastide. La petite communauté quitte la ville en déclin pour de nouveaux horizons.

En 1941, le cimetière juif est profané par les Allemands. Aujourd’hui, il est la propriété du Consistoire israélite de Bayonne. L’ancien cimetière et ses tombes sont inscrits aux Monuments Historiques depuis le 1er janvier 1988.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Gérard Tiberghien (1997). Le Pays basque, RIS, BibTeX.

Marie-France Chauvirey (1991). Itinéraires en Pays basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite