Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Thiviers > Amiral Fourichon

Amiral Fourichon

Martin, dit Léon Fourrichon, est né à Thiviers en 1809. Son père est directeur des Postes. Il est admis au Collège royal de la Marine à Angoulême et gravit tous les échelons, devenant en 1859 vice-amiral.

C’est par ses qualités qu’il accède au sommet de la hiérarchie. Léon Fourrichon participe ainsi à la prise d’Alger et sert sept ans en Algérie, où il seconde le maréchal Bugeaud.

Il est considéré comme un grand patriote, qui obéit à l’idéal qu’il s’est assigné : servir la France.

En 1870, le Ministère de la Marine lui est confié, et en 1871, les électeurs de la Dordogne le nomment représentant du département à l’Assemblée nationale, puis sénateur inamovible. Il meurt à Paris en 1884.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

J. R. Bernard (1991). Reflets de Thiviers-en-Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite