Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Ambrus

Ambrus

Le village d’Ambrus s’est constitué, d’une part, autour d’une église dédiée à Notre Dame et, d’autre part, autour d’un château féodal. D’après les découvertes archéologiques des XIXe et XXe siècles, Ambrus est établi sur un site occupé durant la protohistoire.

Dès le haut Moyen Âge, il semble en effet qu’un culte lié à une source miraculeuse dédiée à la Vierge ait amené de nombreux pèlerins sur les terres d’Ambrus. Au XIIe siècle, la construction d’une église a dû inciter quelques personnes à venir s’installer sur le site.

Au siècle suivant, quatre coseigneurs détiennent la seigneurie d’Ambrus. Elle est mentionnée pour la première fois dans une liste d’hommages de 1259. Selon ce document, un tiers des terres appartenait à Bertrand de Xaintrailles, un autre tiers à Raymond Bertrand de Gelas, un sixième à Raymond Guillaume de Vidalhac et un autre sixième à une personne dont on ignore l’identité.

Il semble que le village n’ait pas eu beaucoup à souffrir ni de la guerre de Cent Ans, ni des guerres de Religion. Il poursuit tranquillement son développement, puis, avec la Révolution, Ambrus devient une commune du Lot-et-Garonne.

Au XIXe siècle, quelque deux à trois cents personnes vivent sur les limites de la commune. Ces habitants vivent essentiellement d’exploitations traditionnelles. Ainsi, ils cultivent des fruits et des légumes, travaillent le bois et élèvent des bovidés, des porcins et des équidés. Ils disposent également d’un moulin.

De nos jours, Ambrus est un bourg vivant de sa production agricole. Ses vignes donnent également un vin Buzet d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).


Commune

  • Nom des habitants : Ambrusiens, Ambrusiennes
  • Superficie : 1235 hectares
  • Population : 85 habitants (2005)
  • Cours d'eau :

    le ruisseau du Rustre

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom d’Ambrus n’est pas attestée. Elle est peut-être liée à un personnage local du nom de Ambronus , mais sans que l’on sache précisément d’où peut provenir ce nom.


Informations pratiques

Mairie d’Ambrus : 05.53.84.77.49

Office de tourisme de Nérac : 05.53.65.27.75

E-mail : office-tourisme-nerac@wanadoo.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jean-François Samazeuilh (1881). Dictionnaire géographique, historique et archéologique de l’arrondissement de Nérac, RIS, BibTeX.

, Fonds Durengues, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Autel de l’église Notre-Dame d’Ambrus

    L’autel de plein air aménagé aux abords de l’église Notre-Dame d’Ambrus est béni le 11 septembre 1977. Cette disposition peu courante entraîne de (...)

    Lot-et-Garonne - Ambrus
  • Église Notre-Dame d’Ambrus

    L’église Notre-Dame d’Ambrus est, selon toute vraisemblance, un édifice du XIIe siècle. Elle est établie à proximité d’une source ancestrale à laquelle (...)

    Lot-et-Garonne - Ambrus
  • Lavoir d’Ambrus

    La commune d’Ambrus conserve encore aujourd’hui un lavoir. Daté probablement du XXe siècle, il évoque par sa présence un mode de vie domestique tombé (...)

    Lot-et-Garonne - Ambrus
  • Monument aux morts d’Ambrus

    À l’issue de la Première Guerre mondiale, la commune d’Ambrus décide de rendre hommage à ses enfants morts lors du conflit en édifiant ce monument près (...)

    Lot-et-Garonne - Ambrus
  • Statue de la Vierge à l’Enfant

    La statue de la Vierge à l’Enfant est une sculpture du XVIe ou du XVIIe siècle liée au pèlerinage de Notre-Dame d’Ambrus.
    En effet, le 8 septembre est (...)

    Lot-et-Garonne - Ambrus

Partager cette visite