Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Alos-Sibas-Abense

Alos-Sibas-Abense

Le village d’Alos-Sibas-Abense, constitué de trois communes distinctes jusqu’au XIXe siècle, a pour particularité de toujours recourir à d’anciennes pratiques agricoles d’enrichissement de la terre qui remontent au XIIIe siècle.

Si le nom d’Alos apparait en 1375 et celui d’Abense, en 1385,

le toponyme de Sibas est en revanche mentionné dès le XIIe siècle. En 1178, déjà, on le désigne en tant que domec de Sibas.

On appelle autrefois domec une maison noble qui appartient à un seigneur, ou potestat. La justice est alors exercée en Soule par dix d’entre eux. Chaque semaine, ils se retrouvent à la Cour de Licharre dont ils sont membres de droit, pour rendre justice.

L’activité économique de la commune est essentiellement tournée vers l’agriculture, l’élevage et le pâturage. Afin de revigorer les terres très sollicitées, le village emploie une pratique peu commune de débroussaillement par le feu.

Employée essentiellement entre le XIIIe et le XVIIIe siècle, cette technique appelée écobuage, consiste à détacher la couche superficielle de prairies pour la faire sécher et la bruler avant d’étendre ses cendres dans les champs.

Cette pratique ancienne d’enrichissement du sol est par la suite concurrencée au XIXe siècle par de nouveaux engrais et l’emploi du lait de chaux. La méthode d’écobuage est toutefois encore utilisée en saison d’hiver, pour nettoyer les zones de fougères et de ronces.

Les villages d’Alos et de Sibas se réunissent d’abord en octobre 1843 pour annexer ensuite une partie du village d’Abense-de-Haut et former la nouvelle commune d’Alos-Sibas-Abense en avril 1859. L’autre partie du village d’Abense-de-Haut est quant à elle rattachée à la commune de Tardets.

Malgré le développement de l’activité artisanale et une activité touristique naissante, le village reste, aujourd’hui encore, principalement tourné vers l’agriculture.


Commune

  • Superficie : 580 hectares
  • Population : 269 habitants (2007)
  • Cours d'eau :

    le Saison et ses affluents

  • Origine du nom et description du blason :

    La commune tient son nom de la fusion de trois villages. Alos vient de -alha , « le pâturage » associé à -oz , « le lieu » et désignant donc le lieu de pâturage. Sibas vient du basque Zibose dont l’origine incertaine peut être rapprochée de Zibero , la Soule en basque. Abense, Onize en basque est une association du radical -ona , désignant les maisons souletines, avec la terminaison -aitz , « la hauteur ».


Informations pratiques

Mairie d’Alos- Sibas- Abense : 05.59.28.74.30

Office de tourisme de Soule-Tardets : 05.59.28.51.28


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Alos-Sibas-Abense, RIS, BibTeX.

J-B Orpustan (2006). Toponymie basque : noms des pays, vallées, communes et hameaux du Pays Basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite