Accueil > Lot-et-Garonne > Dropt > Allemans-du-Dropt

Allemans-du-Dropt

Allemans-du-Dropt, installé en bordure du Dropt, connait au Moyen Âge un fort développement économique, grâce notamment à la renommée de ses foires.

Le site d’Allemans est certainement occupé dès la Préhistoire. Entre le IIIe et le IIe siècle avant J.-C., la commune se trouve entre le territoire des Nitiobriges, peuplade installée dans l’Agenais, et celui des Pétrocores qui occupent la région de Périgueux.

Le village se développe un peu avant l’an 1000, certainement au cours de la période carolingienne. Il doit son nom aux Alamans, peuplade venue d’outre-Rhin qui s’installe dans la région au IVe siècle après J.-C. Le village comporte alors une église et son cimetière, une rue unique bordée de maisons, et, derrière l’église, la halle intérieure, propriété des seigneurs du lieu.

Le bourg, qui jouit d’une position avantageuse au cœur de la vallée du Dropt, se développe progressivement. L’industrie se porte bien grâce à la présence d’un moulin pour la farine et d’un moulin à foulon, déjà actifs au XVe siècle.

Quant à l’essor économique de la ville, il se traduit par le développement de foires importantes.

Par ailleurs, le premier seigneur connu au XIVe siècle se nomme Bertrand de Got, neveu du pape d’Avignon Clément V. Le fief revient ensuite à une successions de propriétaires tels que Pierre de Ricard, Étienne de Bonald, les familles d’Aubusson, de Pérusse des Cars mais aussi Isabeau de Beauville, tous seigneurs d’Allemans.

La commune d’Allemans-du-Dropt conserve une vocation essentiellement agricole. Le commerce et l’artisanat occupent toutefois une grande place dans l’activité de la ville.

Galerie photo

Allemans-du-Dropt (47) Halle aux prunes, Allemans-du-Dropt (47) Halle intérieure d'Allemans-du-Dropt église Saint-Eutrope, Allemans-du-Dropt (47) église Saint-Eutrope, Allemans-du-Dropt (47)

Commune

  • Nom des habitants : Allemanais, Allemanaises
  • Superficie : 640 hectares
  • Population : 447 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    Dropt

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune remonte vraisemblablement à l’antiquité. Le nom « Alamani » apparaît dans les sources historiques au début du IIIe siècle après J.-C., dans les écrits d’Arnobe et Claudien. Il s’agit d’une peuplade formée de la réunion de plusieurs tribus germaniques. Repoussée hors de l’Empire romain au cours du IIIe siècle après J.-C., elle s’est installée entre le Rhin et le Danube avant d’être soumise par Clovis. Au cours de la période carolingienne, les Alamani semblent se fixer sur le territoire de Charlemagne comme en témoigne un diplôme de donation de Louis le Débonnaire, daté de 817.


Informations pratiques

Mairie d’Allemans-du-Dropt :05.53.20.23.37

Office de tourisme d’Allemans-du-Dropt : 05.53.20.25.59


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

José-Noëlle Hautcoeur et Cécile Stalder-Roux (2003). Allemans-du-Dropt et ses fresques, RIS, BibTeX.
Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.
(1815). Fonds Durengues, RIS, BibTeX.
Société académique d’Agen (1987). “Allemans-du-Dropt, un peu d’histoire”, in Revue de l’Agenais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite